Tech

Cebit : Ford prépare des voitures ultraconnectées

ActualitéClassé sous :informatique , Internet , technologie

Accès Internet partagé avec les passagers, support des clés USB et reconnaissance vocale, le nouveau système de bord de Ford transforme la voiture en salon multimédia communicant.

Doté de deux ports USB, d'un emplacement pour carte mémoire SD et d'une prise audio et vidéo au standard RCA, ce hub multimédia accueille tous les équipements nomades de la famille. © Ford

Qui a dit que les longs trajets en voiture étaient ennuyeux ? Ford a présenté au salon du Cebit à Hanovre un système de bord dernier cri qui devrait faire regretter à certains passagers d'être déjà arrivés à destination. Sync, c'est son nom, a été conçu pour permettre au conducteur et aux passagers de connecter tous les appareils multimédia qu'ils utilisent dans leur vie quotidienne.

L'allume-cigare de papa situé entre les deux sièges avant est désormais épaulé par un hub multimédia à même de satisfaire les plus geeks d'entre nous. Doté de deux ports USB alimentés en électricité, il peut accueillir tous les périphériques compatibles et notamment les lecteurs MP3 et les clés de stockage, pour jouer leurs contenus (musiques, photos ou vidéos) ou les recharger. Un port SD (compatible SDHC) permet également d'insérer directement les cartes mémoires des appareils photo, téléphones et autres appareils mobiles. Enfin, une prise au standard audio-vidéo RCA permet de connecter directement un lecteur de DVD.

Le système Sync – et son interface utilisateur MyFord Touch – rassemble toutes les fonctions de navigation et de diagnostic de la voiture et permet de gérer les loisirs numériques et les télécommunications à bord. © Ford

Internet à tous les étages

Outre les loisirs numériques, Sync offre aussi toutes les fonctions classiques proposées dans les voitures récentes. Applications de navigation routière, indicateurs d'état de la voiture et fonctions de télécommunications sont accessibles via un superbe écran tactile couleur (interface MyFord Touch) ou un système de reconnaissance vocale très puissant. Ce dernier est disponible en 19 langues, dont le français, et reconnaît environ 10.000 commandes. Selon Ford, il serait même capable de reconnaître avec un taux d'erreur très faible les noms des rues ou les titres des chansons prononcés par le conducteur.

Un autre point fort de la technologie Sync est sa capacité à se connecter à Internet via les réseaux mobiles. Le téléphone du conducteur peut être apparié avec le système main libre du véhicule via une liaison Bluetooth mais surtout les ports USB du hub multimédia autorisent l'utilisation d'une clé 3G ou d'un modem 3G (certains smartphones en sont équipés).

Cerise sur le gâteau, la connexion Internet ainsi établie peut être partagée avec les autres passagers via une liaison Wi-Fi (802.11 b/g). La voiture se transforme en alors en minihotspot. Jusqu'à cinq connexions simultanées sont possibles et les passagers peuvent utiliser indifféremment un PC portable, une tablette type iPad ou un smartphone pourvu que leur équipement gère le Wi-Fi. Qu'il s'agisse de consulter les horaires de train, de mettre à jour son profil Facebook ou de regarder les résultats du foot, petits et grands y trouveront leur compte.

Premières voitures équipées en 2012

Pour proposer une solution aussi aboutie, Ford s'est allié à des partenaires technologiques de renom. Le cœur du système est piloté par un système d'exploitation embarqué développé par Microsoft (Windows Embedded Automotive). Les outils de navigation sont fournis par l'Américain Telenav et le Français ViaMichelin. Le système de commande vocale a été conçu par l'américain Nuance, l'éditeur de Dragon NaturallySpeaking, le célèbre logiciel de reconnaissance vocale. Enfin, Gracenote, une filiale de Sony, fournit un accès à sa base de données musicale qui permet notamment de reconnaître automatiquement les noms des chansons (titre, artiste, album, etc.) contenues sur les clés USB des passagers.

Selon Ford, Sync, qui est commercialisé depuis 2007 aux États-Unis, a rencontré un vif succès outre-Atlantique. Il équipe déjà plus de 3 millions de véhicules et 80 % des utilisateurs en seraient satisfaits. Les premiers modèles équipés en Europe seront les nouvelles Ford Focus lancées l'an prochain. Ford envisage de généraliser son intégration sur la plupart de ses modèles et compte proposer des licences d'utilisation à ses concurrents. Alan Mulally, son P-DG, table sur la vente de 2 millions de véhicules équipés de ce système d'ici à 2015 en Europe.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités chaque jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi