L’un des deux prototypes de SUV équipés du système de communications mobile développé par Microsoft et Kymeta. © Microsoft, Kymeta

Tech

Microsoft et Kymeta dévoilent une voiture connectée

ActualitéClassé sous :voiture , Microsoft , technologie

Microsoft et le fabricant de systèmes de communications par satellite Kymeta viennent de présenter deux prototypes de véhicules connectés qui combinent l'équipement matériel, logiciel et cloud computing pour en faire une plateforme de télécommunications mobiles voix et données destinée aux forces de l'ordre, pompiers et autres équipes de secours.

D'ici quelques années, nos voitures seront peut-être équipées d'un système de communications très polyvalent, capable de nous assurer la meilleure connexion possible en toute circonstance. Nous n'y sommes pas encore mais la technologie existe déjà. Elle a été développée par Microsoft et Kymeta, une jeune pousse financée par Bill Gates spécialisée dans les antennes satellite ultraplates.

Les partenaires viennent de présenter deux SUV équipés d'une plateforme de communications qui sert à la fois pour les communications téléphoniques et Internet. Le système peut accéder à la plateforme de cloud computing Azure de Microsoft en relayant les données d'objets connectés environnants : drones, caméras, robots, capteurs...

Une technologie qui devrait arriver dans les voitures de série

Ce type de véhicule s'adresse en premier lieu aux forces de l'ordre, groupes tactiques et de secours qui peuvent avoir à intervenir dans des conditions où les infrastructures de communications sont endommagées ou inexistantes. Le gros avantage de ce système est qu'il peut s'adapter automatiquement aux conditions de terrain en se connectant à un réseau cellulaire terrestre lorsque celui-ci est disponible ou en basculant si nécessaire sur une liaison satellite via son antenne ultraplate développée par Kymeta. Quelles que soient les circonstances, l'utilisateur bénéficie toujours de la meilleure connexion disponible.

Bien que cette innovation soit initialement destinée à un marché professionnel de niche, elle présente un grand intérêt pour les automobiles connectées et les voitures autonomes de demain. Et, visiblement, Microsoft et Kymeta y pensent déjà puisque l'un de leurs prototypes intègre les équipements de la manière la plus discrète possible. L'antenne satellite et les boîtiers électroniques sont insérés dans le toit, les antennes Wi-Fi et cellulaires dans le becquet et le tout est refroidi par l'air conditionné de la voiture. Encore quelques efforts de miniaturisation et tout ceci pourrait fort bien prendre place de façon très discrète dans une voiture de série.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi