Cette jeune femme est un personnage de synthèse. © Unreal Engine

Tech

Drôle de Tech : le futur du jeu vidéo, un robot Iron Man et un drone qui s’envoie en l’air

ActualitéClassé sous :Drôle de Tech , jeu vidéo , Iron man

Dans le viseur de Drôle de Tech cette semaine, des personnages numériques aussi vrais que des humains, un robot à l'aise comme un poisson dans l'eau, un drone qui s'envoie très loin en l'air, un très étrange système de transport et un robot qui fait des pas de géant. Go !

Notre rendez-vous hebdomadaire vous propose un regard décalé sur l'actualité des nouvelles technologies. Le parti est de vous divertir, de vous surprendre et de vous faire rêver... ou soupirer.

Ce robot nage comme un poisson dans l’eau

Une nouvelle prouesse en matière de robotique avec ce robot poisson créé par le CSAIL du MIT (Massachusetts Institute of Technology). Baptisé SoFi , il imite la nage des poissons grâce à sa queue souple qui ondule avec une liberté proche de ses comparses biologiques. Le robot peut contrôler sa flottabilité afin de naviguer à différentes profondeurs.

Il peut plonger jusqu'à 15 mètres et nager en autonomie durant 40 minutes pour prendre des photos et des vidéos en haute résolution. En prime, les chercheurs se sont offert un petit délire en créant une télécommande étanche à partir d'une manette de console Nintendo. Elle leur permet de changer la vitesse de SoFi et de lui faire exécuter des mouvements spécifiques.

Le robot poisson SoFi du MIT. © MIT CSAIL

Ce drone s’envoie très haut en l’air

La Russie est l'un des rares pays dont la réglementation sur les drones de loisir ne stipule pas de hauteur maximale de vol. Un petit malin en a profité pour s'offrir un record en faisant grimper son engin à environ 10.000 mètres au-dessus du sol. Sur l'image, l'altimètre, à 0 au départ, indique 10,2 km quand l'engin bascule et entame sa descente, visiblement mal contrôlée dans les premières minutes. Les images sont spectaculaires et superbes.

Cependant, cette pratique n'est pas sans danger puisque cette altitude est celle à laquelle croisent les avions de ligne. Le risque d'une collision est donc réel. À ceux qui seraient tentés de reproduire ou battre ce record, rappelons que la réglementation des drones en France est beaucoup plus stricte et limite la hauteur de vol à 150 mètres.

Le vol du drone se serait déroulé dans le centre de la Russie. © Денис Корякин

Le coursier du futur

Voici un objet bien étrange. Mi-drone mi-ballon dirigeable autonome, il s'agit en fait d'un système de transport d'objets bien particulier. Il est muni d'une pince élastique inspirée de la langue des caméléons pour saisir des objets de n'importe quelle forme en les gobant.

Une innovation dont on comprend mal la finalité que l'on doit à l'entreprise allemande Festo spécialisée dans les systèmes d'automatisation et de robotique inspirés du biomimétisme. Et selon elle, ce type de technologie pourrait un jour servir au transport d'objets. Sérieusement ?

Le FreeMotionHandling de Festo. © Festo

Le robot qui fait des pas de géant

Comment permettre à un robot de faire de grandes enjambées sans qu'il perde l'équilibre ? En l'équipant de pieds volants ! Des chercheurs de l'université de technologie du Guangdong (Chine) ont créé un robot bipède dont les pieds sont équipés d'hélices carénées.

L'idée est de déplacer le centre de gravité du robot pour l'aider à s'équilibrer quand il effectue des pas très grands, augmentant ainsi sa distance de franchissement. Le résultat est plutôt convaincant.

Le robot Jet-HR1 développé par l’université de technologie du Guangdong. © IEEE Spectrum

Le futur du jeu vidéo est déjà là

Impressionnant. C'est le seul mot qui vient à l'esprit en découvrant cette vidéo. Elle a été tournée par Epic Games, éditeur du moteur Unreal Engine largement utilisé dans l'industrie du jeu vidéo. Ce qu'on voit dans ce clip est un système de création d'images de synthèse ultraréalistes en temps réel. Les moindres mouvements du visage, des yeux et de la bouche sont restitués à la perfection.

Cette technologie servira à créer les jeux de vidéo de demain, mais pas seulement. Epic Games nous promet que des personnages numériques indiscernables des humains seront un jour utilisés dans « le divertissement interactif, les simulations, la recherche, la communication non verbale comme interface avec les machines, l'intelligence artificielle et les applications de réalité mixte ».

Siren est le nom du personnage numérique haute-fidélité en temps réel basé sur la ressemblance avec l'actrice chinoise Bingjie Jiang © Unreal Engine

Abonnez-vous à la lettre d'information Drôle de Tech : une sélection insolite de l'actualité Tech de la semaine.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !


Bénéficiez d'une réduction sur les drones en utilisant un code promo Parrot. Passez à l'action !