Ce robot, doté de roues au bout de ses pattes, est très rapide et agile, et idéal pour la livraison en ville. © ETH Zürich
Tech

Le robot ANYmal tout-terrain est l'avenir de la livraison en ville

ActualitéClassé sous :robotique , robot , robot quadrupède

Swiss-Mile, une entreprise dérivée de l'École polytechnique fédérale de Zurich, vient de présenter la dernière version de son robot ANYmal qui sera mis en vente l'année prochaine. Doté de roues au bout de ses quatre jambes, il est destiné à la livraison en ville. Il est rapide, il peut monter les marches et peut même se tenir debout pour recevoir les colis.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quand le robot Spot reproduit une chorégraphie...  Le robot Spot de Boston Dynamics reproduit la chorégraphie du clip « Start Me Up » des Rolling Stones. 

En 2018, des chercheurs de l'École polytechnique fédérale de Zurich nous avaient présenté leur nouveau robot ANYmal, un quadrupède capable de danser et qui n'était pas sans rappeler le robot Spot de Boston Dynamics. L'équipe a ensuite fondé l'entreprise Swiss-Mile et a décidé d'améliorer le robot en lui ajoutant des roues au bout de ses quatre jambes. Le résultat est un robot très agile, capable de surmonter la plupart des obstacles urbains, et bien plus rapide que les autres robots quadrupèdes.

Sur le plat, l'ANYmal utilise ses roues pour atteindre jusqu'à 22 km/h. Ses jambes jouent également le rôle d'amortisseurs, lui permettant de descendre facilement les escaliers. En contrôlant précisément les roues et en pliant ses jambes, il est capable de monter des marches ou d'escalader des obstacles avec presque autant de facilité.

ANYmal de Swiss-Mile est un robot avec trois modes de fonctionnement : sur roues, quadrupède et bipède. © ETH Zürich

Un mode bipède pour pouvoir saisir les colis

Le plus étonnant est que ce robot fonctionne également en mode bipède, en se tenant debout sur ses deux roues arrière. Ce mode a été conçu spécifiquement pour les services de livraison. Avec ses deux roues avant, il peut attraper les colis des clients et les mettre dans un compartiment sur son dos. Le robot revient ensuite au mode quadrupède pour se déplacer rapidement et apporter le colis à sa destination. Il est capable de transporter jusqu'à 50 kilos.

ANYmal utilise le GPS, le Lidar et des caméras pour la navigation, et dispose d'une autonomie de deux heures. Le robot de Swiss-Mile sera disponible à la vente l'année prochaine, mais le constructeur n'a pas encore annoncé le prix.  

Pour en savoir plus

ANYmal, le robot qui a le rythme dans la peau

Article de Marc Zaffagini publié le 17/03/2018

Conçu par l'École polytechnique fédérale de Zurich, ANYmal est un robot quadrupède qui danse au rythme de la musique en analysant en temps réel ce qu'il entend. Une expérience amusante et qui recèle des innovations intéressantes pour la robotique en général.

Après le robot qui fait des saltos arrière, celui qui ouvre les portes ou encore celui qui fait des bonds de géant, voici le robot danseur. Créé par une équipe du Robotic System Lab de l'École polytechnique fédérale de Zurich (ETH), ANYmal est un robot quadrupède qui sert de plateforme de recherche.

Comme on peut le découvrir dans la vidéo ci-dessous, ANYmal est capable de danser en synchronisant ses pas avec la musique. Il sait aussi s'adapter en temps réel à un changement de rythme ou de style. Le délai de réaction d'un morceau à l'autre est parfois un peu long, mais on peut constater que le robot sait battre la mesure avec son sabot de façon assez convaincante.

Le robot quadrupède ANYmal nous montre ses pas de danse. © ETH Zurich Robotic System Lab

ANYmal danse sur du Daft Punk

Voir ANYmal se déhancher sur du Daft Punk, du Beyoncé ou du U2 joué au violoncelle est assurément distrayant. Mais la démonstration sert aussi à mettre en exergue un système d'analyse en temps réel très performant. En effet, le robot réagit en direct à ce qu'il entend et n'utilise aucun pas de danse préenregistré. Pour cela, il analyse la vitesse du morceau de musique, planifie ses mouvements, se met à danser puis contrôle ses gestes pour vérifier que ceux-ci soient bien synchronisés avec le rythme.

Ce mécanisme d'auto-vérification peut s'avérer très utile en robotique, que ce soit pour des robots industriels ou des modèles destinés aux missions de recherche ou d'assistance. Par ailleurs, la danse étant une activité humaine assez complexe, parvenir à reproduire des mouvements fluides est aussi une belle performance technique.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !