Le toiletteur animalier a pour objectif de rendre beaux chiens et chats en réalisant des soins d’esthétique et d’entretien. © Петр Смагин, Adobe Stock.
Sciences

Toiletteur animalier

MétierClassé sous :Métiers , toilettage , animal

Tu aimes les animaux et la mise en beauté ? Découvre le métier de toiletteur animalier et combine tes deux passions. Soins esthétiques, brushing et nettoyage permettront de rendre plus beaux les chiens et chats que tu recevras dans ton salon. Alors, prêt pour une petite coupe ?

Contrairement au vétérinaire, le toiletteur animalier ne prodigue pas de soins médicaux aux animaux qu’il reçoit dans son salon, mais des soins esthétiques. Bain, tonte, épilation, shampooing et coupe n’ont aucun secret pour lui ! En fonction des désirs des clients ou des standards de la race, le toiletteur utilise différentes brosses, peignes, ciseaux ou tondeuses pour embellir l’animal dont il s’occupe, notamment si celui-ci est présenté à un concours. En plus de l’aspect esthétique, le toiletteur animalier veille à la bonne hygiène des chiens et chats qui passent dans son salon. Il réalise notamment des shampooings antiparasites ou anti-puces et procède au nettoyage des oreilles, des coussinets ou coupe les ongles. 

Le toiletteur animalier doit en complément de son activité assurer la gestion financière et administrative de son salon et savoir fidéliser sa clientèle. Il peut ainsi proposer des produits à la vente comme des shampooings, des jouets, des vêtements, des colliers anti-puces ou des friandises pour diversifier son offre.
Il a également un rôle de conseiller auprès des propriétaires d’animaux concernant notamment l’hygiène à apporter à leur fidèle compagnon. 
Le toiletteur animalier doit également se tenir au courant des dernières tendances en matière de mode, de soins, de techniques ou de coupes et être force de proposition auprès de ses clients.

Les principales compétences et qualités à avoir

Le métier de toiletteur animalier demande différentes qualités et compétences :

  • faire preuve d’adresse et d’habileté pendant les coupes ;
  • savoir rassurer les animaux ;
  • faire preuve de fermeté avec les chiens et chats mais aussi de douceur ;
  • aimer travailler avec toutes les races de chiens ou de chats ;
  • savoir instaurer une relation de confiance avec les propriétaires ;
  • savoir faire preuve de diplomatie et de patience ;
  • respecter les règles d’hygiène et de sécurité ;
  • maîtriser toutes les techniques de soins et d’entretien.
En plus de l’offre de soin et de coupe, le toiletteur animalier doit savoir diversifier ses activités en proposant de nombreux articles à la vente comme des jouets, des laisses, des colliers anti-puces... © auremar, Adobe Stock.

Les conditions de travail

Le métier de toiletteur demande une bonne condition physique. Il travaille en effet généralement debout et doit parfois porter des chiens lourds ou immobiliser des animaux récalcitrants. Le toiletteur exerce en journée, avec des horaires de travail classiques. Il peut collaborer avec un vétérinaire en cas de pathologie ou d’urgence. Travaillant toute la journée au contact d’animaux et de produits d’hygiène, le toiletteur doit travailler avec une tenue adaptée pour limiter tout risque d’allergie ou de réaction à des produits parfois irritants. Le toiletteur doit enfin prendre garde aux morsures ou griffures intempestives de la part d’animaux parfois mécontents de prendre leur bain.

 Comment devenir toiletteur animalier ?

Même si la profession n’exige pas de diplôme obligatoire pour exercer le métier de toiletteur animalier, il est malgré tout recommandé d’obtenir une certification. Plusieurs parcours sont possibles pour devenir toiletteur animalier :
le Certificat technique des métiers de toiletteur canin et félin. Ce diplôme de niveau CAP est reconnu aussi bien par la profession que par l’État et se prépare en deux ans sous contrat de professionnalisation ou par apprentissage ;
le Brevet national de toiletteur canin. Il s’agit d’une formation professionnelle de deux ans mise en place par le Syndicat national des professionnels du chien et du chat. Elle est accessible par voie d’apprentissage ou en formation continue ;
formation de toiletteur canin à distance.

Le salaire d’un toiletteur d’animaux

En tant que débutant, un toiletteur d’animaux gagne environ 1600 euros brut par mois. Après plusieurs années d’expérience son salaire sera situé autour des 2000 euros brut mensuel. Lorsqu’il travaille à son compte, le toiletteur animalier peut prétendre à une rémunération comprise entre 1500 et 1700 euros brut par mois, mais cela peut varier en fonction du volume de sa clientèle et de son lieu d’exercice.

Les perspectives d’évolution d’un toiletteur animalier

Un toiletteur animalier salarié, peut avec quelques années d’expérience et une base clientèle solide, décider d’ouvrir son propre salon de toilettage.

Entreprises qui emploient des toiletteurs animaliers

  • Salon de toilettage ;
  • clinique vétérinaire ;
  • cabinet vétérinaire.

Maman, je suis à mi-chemin entre coiffeur et esthéticien pour animaux ! Les clients de mon salon sont des chats et chiens de toute race, et de tous poils. Je dois ainsi adapter les soins et les coupes en fonction de la race de l’animal mais aussi des désirs de certains propriétaires. Avant toutes intervention, je prends le temps de regarder l’état du poil de l’animal pour être sûr qu’il ne soit pas blessé ou qu’il y ait des risques d’infections. Si tout va bien, je lave alors son pelage, le sèche puis lui fait une coupe aux ciseaux ou à la tondeuse. Je peux également lui couper les ongles, ou lui nettoyer ses oreilles ou ses coussinets. Bref un véritable moment de détente pour nos bêtes à poils (enfin presque toutes !).