Sciences

La très élégante crevette arlequin

Diaporama - Plongée extrême : entre les îles de Mayotte et de la Réunion
PhotoClassé sous :photographe , plongée , Le monde sous la mer
La très élégante crevette arlequin
Abonnez-vous à la lettre d'information Photos : chaque semaine, deux sujets traités à travers des photos remarquables.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

« Une crevette arlequin (Hymenocera picta). Peut-être l'un des plus beaux animaux que la nature ait pu produire. La crevette arlequin vit toujours en couple. Elle se nourrit exclusivement d'étoiles de mer ». © Gabriel Barathieu, tous droits réservés

Voilà une parure que ne renieraient pas les grands couturiers. Toutes pinces dehors et virevoltante avec sa carapace articulée, la crevette arlequin, photographiée au large du Mozambique, est un petit crustacé décapode d'environ 5 cm qui apprécie les eaux chaudes de l'océan Pacifique et de l’océan Indien jusqu'à 30 mètres de profondeur. Sa carapace (ou livrée) est blanchâtre ponctuée de gros pois bleus ou rouges et ses pattes sont striées de bandes assorties.

Reconnaissable avec sa queue trapézoïdale, elle peut retourner sa proie sur le dos avec ses grosses pinces aplaties. Elle vit en symbiose avec le corail qu'elle débarrasse des parasites et des prédateurs comme l’étoile de mer dont elle se délecte avec un léger penchant sadique : toujours avec le même rituel, elle prend tout son temps pour la déguster en débutant par les bouts d'un bras et en remontant vers le centre prenant soin de la laisser en vie le plus longtemps possible pour une dégustation en couple qui peut durer des jours...