Planète

Parc naturel marin des Glorieuses : la nouvelle réserve de l'océan Indien

ActualitéClassé sous :développement durable , botanique , zoologie

Depuis jeudi, la création du parc naturel marin des Glorieuses est officielle. C'est le ministère de l'Écologie français qui l'a annoncée. Il s'agit du deuxième parc naturel marin réalisé depuis le Grenelle de la mer. Cinq autres devraient suivre d'ici 2013. 

L'archipel des Glorieuses est composé de deux îles entourées par une barrière de corail. Il aura désormais son parc naturel marin. © Serge Gelabert

Le ministère français du Développement durable a annoncé jeudi 23 février la création du parc des Glorieuses, quatrième parc marin français et deuxième de l'océan Indien. Avec celui de Mayotte, dont il est contigu, la France se dote d'une aire marine protégée de plus de 110.000 km², « la plus grande créée à ce jour », précise le ministère.

Ce nouveau parc naturel, situé à l'entrée du canal de Mozambique, au nord-ouest de l'île de Madagascar, s'étend sur 43.000 km². Il abrite de nombreuses espèces menacées telles que des tortues vertes et imbriquées, des mammifères marins (les baleines à bosse viennent s'y reproduire), des requins de récifs et pélagiques, des raies et des oiseaux. Les derniers recensements font aussi état de 150 espèces de cnidaires et 349 de poissons récifaux.

Onze parcs marins d'ici 2013 selon le Grenelle de la mer

Cette nouvelle classification permettra de mieux protéger cette réserve naturelle, d'encadrer les pratiques touristiques et d'accompagner le développement de l'écotourisme. Jusqu'à présent, cette zone n'a subi quasiment aucune pression humaine. Il était donc nécessaire de la préserver avant que cela ne change.

Une tortue verte à la Réunion, espèce menacée. © Another Guy 974, Flickr, cc by nc sa 2.0

L'ouverture du parc est une des mesures du Grenelle de la mer. Celui-ci, dont les dernières tables rondes se sont tenues en juillet 2009, a pour but d'étendre la portée du grenelle de l'environnement de 2007 au milieu marin. Entre autres propositions, il avait débouché sur la décision d'établir sept parcs supplémentaires.

Le parc naturel marin des Glorieuses est le deuxième créé depuis le grenelle après celui du golfe du Lion (ou côte Vermeille). Deux autres devraient voir le jour cette année : le parc des estuaires picards et de la mer d'opale et celui des pertuis charentais et de l'estuaire de la Gironde.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi