La côte d'Opale, la baie de Somme et six autres estuaires sont désormais protégés, côté mer, par un parc naturel marin, le cinquième en France.
Cela vous intéressera aussi

Le ministère de l'ÉcologieÉcologie et du Développement durableDéveloppement durable vient d'annoncer, ce vendredi 14 décembre, la création du Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale, le premier de la façade maritime Manche-mer du Nord.

S'étendant sur une surface de 2.300 km², cet espace maritime situé au large du Pas-de-Calais, de la Seine maritime et de la Somme constitue « un véritable carrefour biologique », précise le ministère. Il englobe 7 estuairesestuaires : ceux de la Bresle, de la Somme, de l'Authie, de la Canche, de la Liane, du Wimereux et de la Slack.

La baie de Somme, un magnifique estuaire apprécié des oiseaux et des amoureux de la nature, avait déjà obtenu le <a href="//www.futura-sciences.com/fr/news/t/developpement-durable-1/d/la-baie-de-somme-obtient-le-label-grand-site-de-france_30968/" title="La baie de Somme obtient le label Grand site de France" target="_blank">label Grand site</a>. Cette baie intègre dorénavant le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale. © DR

La baie de Somme, un magnifique estuaire apprécié des oiseaux et des amoureux de la nature, avait déjà obtenu le label Grand site. Cette baie intègre dorénavant le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d’Opale. © DR

Un parc naturel pour protéger la faune et la flore

Plus de 200 espècesespèces animales et végétales y sont recensées, parmi lesquelles 90 espèces de poissonspoissons, « dont certaines sont exploitées, menacées ou protégées », à l'image du requin pèlerin, du cabillaud et de l'anguilleanguille.

Ce classement doit permettre de renforcer la protection de cette faunefaune et de cette flore, mais aussi de mieux connaître le milieu marin et de partager ce savoir. Le Parc naturel marin des estuaires picards et de la mer d'Opale est le cinquième parc naturel marin de France, les quatre premiers étant ceux de la mer d'Iroise, de Mayotte, du Golfe du LionLion et des Glorieuses (océan Indien).