Sciences

Encre de Chine

Dossier - Mille et une facettes du carbone
DossierClassé sous :chimie , carbone , polymère

-

Le carbone a été découvert dès la préhistoire et était produit par la combustion incomplète des matières organiques produisant du charbon. C'est un élément chimique de la famille des cristallogènes : ambre, encre de Chine, carbure, graphite, noir animal, charbon actif, diamant, crayon, etc... Tous ces mots ont un lien direct avec le carbone : c’est ce que ce dossier va vous faire découvrir en traitant du carbone sous un angle moins « chimique » que d’habitude.

  
DossiersMille et une facettes du carbone
 

L'encre de Chine est certainement l'encre la plus riche. Elle peut être appliquée à la plume, au calame ou au pinceau et sert aussi bien à la peinture qu'à l'écriture. Utilisée dès 2500 ou 3000 BC.

Encre ce Chine. © Steinchen, Pixabay, DP

Sa fabrication "industrielle" remonterait à 1500 BC. Le secret présidait à sa fabrication et l'administration chinoise nommait des "administrateurs de l'encre" chargés d'en surveiller la fabrication.

Calame © Académie de Toulouse

A - Préparation traditionnelle

1 - Un pigment à base de noir de fumée est obtenu par la calcination d'un mélange d'huiles et d'ivoires broyés à l'aide de lampes à huile. Ce type de noirs a été utilisé avant l'invention de l'encre.
2 - Une gélatine, certains évoquent une colle de bœuf ou de la gelée de cerf ou encore la colle de poisson.
3 - Du camphre dilué dans l'alcool et/ou un musc, des épices, des huiles, du sucre.

Le noir de fumée et la colle seraient cuits ensemble durant environ six heures. C'est dans cette phase que résident les secrets de fabrication les plus importants.

Le séchage des bâtonnets détermine leur qualité : ils sont placés une semaine dans une cendre humide changée deux fois par jour, puis, de nouveau séchés pendant 15 à 45 jours en fonction de la qualité recherchée. Ils sont ensuite lissés au pinceau et polis avec un coquillage avant d'être décorés avec des motifs en or et en argent (voir photo), puis sont enduits de sucre ou d'autres ingrédients solidifiants.

En principe, une bonne encre est brillante à la cassure. Le bâton d'encre est un des quatre trésors du lettré, ustensiles traditionnels de la calligraphie et la peinture chinoise, coréenne et japonaise. Il suffit ensuite de diluer le bâtonnet dans l'eau sur une pierre à encre. L'encre de Chine vendue sous forme liquide est plus homogène et plus pratique que l'encre des bâtonnets dilués.

Plumes diverses © Ecole de ciez.com

B - Emploi

Plus ou moins diluée avec de l'eau elle est utilisée pour le dessin à la plume, en calligraphie avec des plumes, des pinceaux ou des calames (roseau taillé destiné à l'écriture), pour le lavis et maintenant au tire ligne dans le dessin technique à l'ancienne mode.

Caroline mise au point sous Charlemagne

C - Les instruments d’écriture :

Plume d'oie, de roseau, de bambou ou de plumes métalliques. On obtient ainsi des traits de différentes épaisseurs.
Les roseaux que l'on peut tailler pour obtenir différentes largeurs de traits sont appelés « calames ».
Les plumes métalliques sont très variées. Elles vont des plumes à dessiner plus ou moins souple, aux plumes à palette qui permettent un trait plus long avant de recharger l'encre. Ces dernières peuvent d'ailleurs être taillées en biseau et utilisées pour la calligraphie.
Pour des traits réguliers en épaisseur on utilise des stylos à pointes tubulaires calibrés pour donner un trait régulier.

Gotique

La calligraphie est l'art de former les caractères d'écriture : du grec kállos qui signifie beau et gráphein qui signifie écrire. Certaines civilisations qui pratiquent l'écriture ont élevé celle-ci au rang d'art, un statut spécial en fonction de contextes historiques ou philosophiques. Dans plusieurs civilisations orientales, par exemple, la pensée, le pinceau, le trait et l'idée philosophique sont indissociables. En Occident l'art des moines copistes et enlumineurs nous laisse des objets magnifiques.

Pour mention on peut citer :

- la calligraphie latine
- la calligraphie chinoise
- la calligraphie japonaise
- la calligraphie arabe
qui ont chacune leur « philosophie »  leurs techniques et leurs règles.

Onciale

(Source des informations de ce paragraphe www.chine-informations.com)