Les manuscrits au Moyen Âge étaient essentiellement rédigés par des moines copistes. © Frédéric Brice, Wikimedia Commons, CC by-sa 3.0

Sciences

Qui rédigeait les manuscrits au Moyen Âge ?

Question/RéponseClassé sous :histoire , Moyen Âge , société du Moyen Age

Les manuscrits au Moyen Âge sont rédigés, recopiés la plupart du temps par des moines copistes. Romans, poèmes, ouvrages scientifiques, les œuvres sont écrites avec le plus grand soin.

Les œuvres de fiction, tout comme les traités historiques, scientifiques ou administratifs sont recopiés par des moines copistes. Ces derniers ont pour objectif de les transformer en véritables manuscrits. La rédaction des manuscrits s'effectue la plupart du temps dans des abbayes, là où vivent les moines, dans une salle nommée « scriptorium ». À l'intérieur de celle-ci, le bibliothécaire indique aux copistes le texte qui doit être retranscrit, et fournit l'ensemble du matériel. La copie des manuscrits s'effectue dans le plus grand silence et se décline en plusieurs étapes. Le texte est tout d'abord écrit sur un parchemin, qui est ensuite découpé pour former un cahier. Le manuscrit est calligraphié, voire illustré grâce au travail des enlumineurs, puis relié et vendu pour une somme importante.

Peu de lecteurs pour lire les manuscrits du Moyen Âge

Les manuscrits sont cependant rares au Moyen Âge ; aussi il ne peut exister plusieurs exemplaires d'un même ouvrage. Seuls les seigneurs ont la possibilité d'obtenir plusieurs mêmes ouvrages grâce à leur copiste personnel. Les moines copistes, quant à eux, écrivent le plus souvent pour la population, même si peu de gens savent lire à l'époque.

À savoir

Vers le XVIe siècle, l'art de copier les manuscrits n'est plus réservé aux moines. De nombreux artisans s'essaient eux aussi à la rédaction.

Abonnez-vous à la lettre d'information Histoire(s) : chaque semaine, Futura vous propose de remonter le temps.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi
À voir aussi :