Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Quand et comment le Soleil va-t-il mourir ? Notre étoile en serait à la moitié de sa vie, mais que va-t-il se passer quand elle disparaitra ?

C'est une drôle d'observation que vient de faire la mission Solar Orbiter (ESAESA, NasaNasa). Le 5 septembre dernier. Alors que le satellite d'observation s'approchait de notre SoleilSoleil. Comme un serpent qui glissait à la surface de notre étoileétoile !

Un serpent surpris à glisser à la surface de notre Soleil. La vidéo est accélérée car dans les faits, ce « tube » de plasma froid a mis environ trois heures pour boucler son parcours. © ESA, Nasa, Solar Orbiter, EUI Team ; Frédéric Auchère, IAS

Les chercheurs nous précisent que le serpent en question n'est autre qu'un « tube » de plasma froid se déplaçant le long d'un filament particulièrement long du champ magnétique de notre Soleil. Long et sinueux. D'où les changements de direction observés. Le tout dans l'environnement de plasma plus chaud de l'atmosphèreatmosphère de notre Étoile. Et à une vitessevitesse tout de même de quelque 170 kilomètres par seconde.

L'information utile aux scientifiques, c'est que ce serpent a émergé d'une région active qui a ensuite produit une éruption solaire qui a éjecté des milliards de tonnes de plasma vers l'espace. Une éjection de massemasse coronale (CMECME), comme les appellent les astronomesastronomes. L'un des événements les plus intenses enregistrés jusqu'ici par le détecteur de particules énergétiques de Solar OrbiterSolar Orbiter, d'ailleurs. Et, cerisecerise sur le gâteau, l'éjection de masse coronale a ensuite balayé la mission de la Nasa Parker Solar Probe. De quoi récolter encore plus de données sur l'événement.