Une fusée Soyouz frappée par la foudre lors de son lancement

Classé sous :Astronautique , soyouz , glonass

Une fusée Soyouz au décollage du cosmodrome de Plessetsk, en Russie, ce lundi 27 mai, a été frappée par un éclair. Malgré cette décharge inattendue, le lanceur ainsi que le satellite qu'il transportait n'ont subi aucun dommage et ce dernier a été placé en orbite comme prévu, a annoncé le Ministère de la défense russe dans un communiqué. Pour la petite histoire, lors de son lancement le 14 novembre 1969, la fusée Saturn V de la mission Apollo 12, deuxième à poser des astronautes sur la Lune après Apollo 11 en juillet 1969, a été frappée par la foudre... à deux reprises.

« La foudre n'est pas un obstacle », a tweeté Dmitri Rogozine, le patron de l'agence spatiale russe Roscosmos. © Dmitri Rogozine, Roscosmos

Le Soyouz 2-1b qui a pris un coup de jus ce lundi, version améliorée des Soyouz du siècle dernier dont le troisième étage (il en comporte trois en tout) est équipé d'un moteur-fusée plus puissant que le Soyouz 2-1a, s'est élancé de la base de lancement de Plessetsk située à environ 800 km au nord de Moscou à 9 h 23, heure locale. Après trois heures et demi de vol, l'étage supérieur Fregat-M a déployé avec succès un satellite Uragan sur l'orbite attendue. Se substituant à un satellite en fin de vie, celui-ci a rejoint la constellation de 27 satellites Glonass, le système de positionnement par satellites russe (équivalent du GPS américain).

Une fusée Soyouz frappée par un éclair le 27 mai 2019 lors du lancement d'un satellite russe. Ce dernier a été placé en orbite avec succès. © Roscosmos