Sciences

IRNSS : l'Inde déploie son système de positionnement par satellites

ActualitéClassé sous :Astronautique , Inde , Galileo

L'explosion en vol du lanceur russe Proton a occulté le lancement réussi du premier satellite du futur système de positionnement et de navigation IRNSS. Ce GPS indien devrait être opérationnel en 2015.

Décollage du lanceur PSLV avec le satellite IRNSS-1A depuis le centre spatial de Satish Dhawa. © Isro

Les progrès spatiaux de l'Inde se poursuivent mais passent inaperçus. Ils ne sont connus que des spécialistes ou des amateurs éclairés. Ce qui est regrettable, car voilà un pays qui se préoccupe avant tout de ses besoins intérieurs et de ses citoyens. En effet, sa politique spatiale n'est pas un instrument de propagande et ne vise pas le seul prestige international.

Patiemment donc, seule ou en partenariat avec des puissances spatiales étrangères, l'Inde s'est dotée d'un accès autonome à l’espace et a développé des services satellitaires dans les télécommunications, l'observation de la Terre et la météorologie.

Aujourd'hui, elle franchit une nouvelle étape avec le lancement du premier des sept satellites de son système de navigation et de positionnement IRNSS (Indian Regional Navigation Satellite System). Le tir a été réalisé le premier juillet depuis le centre spatial de Satish Dhawan par un lanceur PSLV (Polar Satellite Launch Vehicle). Le déploiement de la constellation va se poursuivre avec le lancement d'un deuxième satellite en mars 2014.

L'Inde : GPS, satellites de météorologie et sonde martienne

Cette constellation comptera sept satellites en orbite et deux resteront au sol, en réserve. Trois engins seront placés en orbite géostationnaire et les quatre autres en orbite géosynchrone. Ce Galileo Indien est un système de navigation régionale développée. Il ne couvre donc pas la planète comme le Galileo européen ou le GPS américain, mais seulement le territoire indien et les pays limitrophes. Sa précision est de l'ordre de 20 m et sa mise en service est prévue en 2015 dès la mise en orbite de quatre satellites.

D'ici quelques jours, Arianespace lancera Insat-3D, un satellite de météorologie avancée de l'agence spatiale indienne (Isro). Il fournira par exemple des services de prévision de tempêtes et catastrophes naturelles, de repérage et de sauvetage. Mais le lancement le plus attendu est celui de la première sonde martienne du pays par un lanceur PSLV, qui devrait avoir lieu dès que possible à partir du 21 octobre.

Cela vous intéressera aussi