Sciences

Lancement réussi de la première fusée habitée chinoise

ActualitéClassé sous :Univers , Chine , lancement

-

La Chine est donc devenue ce mercredi 15 octobre 2003 à 09h00 (01h00 TU, 03h00 heure de Paris) la troisième nation à faire voyager un homme autour de la Terre quarante ans après l'Union soviétique et les Etats-Unis. Cet exploit a été unanimement salué par l'ensemble des pays impliqués dans la conquête de l'espace.

 Lancement de la fusée Longue Marche II F emportant le vaisseau spatial Shenzou V avec à son bord le premier chinois à rejoindre l'orbite terrestre.

Lancement de la fusée Longue Marche II F emportant le vaisseau spatial Shenzou V avec à son bord le premier chinois à rejoindre l'orbite terrestre.

Un seul taikonaute (nom des spationautes chinois), le lieutenant colonel de l'Armée populaire de libération, Yang Liwei, 38 ans, a pris place à bord du vaisseau."Je me sens bien", ont été les premiers mots du taïkonaute, après une trentaine de minutes passées dans l'espace.

Après la mise en orbite, le vaisseau devrait tourner 14 fois autour de la terre, soit environ 21 heures, avant un retour prévu dans une plaine de Mongolie Intérieure.Cela place le retour de Shenzou sur Terre cette nuit, vers minuit heure de Paris.

Les réactions chinoises et américaines

Le président chinois Hu Jintao a qualifié mercredi le succès du premier vol spatial habité de moment de "gloire pour la patrie".La mise en orbite du vaisseau Shenzhou V constitue un moment de "gloire pour la patrie et une première victoire pour un vol spatial habité chinois", a déclaré le chef de l'Etat chinois.

Aux Etats-Unis, la porte-parole du Pentagone a félicité la Chine. "Nous leur souhaitons du succès, et pour leur astronaute, un retour sans problème", a-t-elle dit.

Cela vous intéressera aussi