Sciences

Avenir de la recherche européenne : l'exemple du CEA

ActualitéClassé sous :recherche , nanotechnologie , biotechnologie

-

La Commission européenne doit prochainement présenter au Conseil des ministres et au Parlement européen une "communication-cadre" sur la recherche européenne. Cette communication devrait marquer formellement le début des négociations sur le 7ème PCRD1. Dans cette perspective, découvrez comment fonctionne l'Espace européen de la Recherche et la façon dont un grand organisme de recherche technologique et pluridisciplinaire comme le CEA s'y intègre.

Avenir de la recherche européenne : l'exemple du CEA

En construction depuis plusieurs années, l'Espace européen de la Recherche est aujourd'hui une réalité, réaffirmée fortement lors des Conseils européens de Lisbonne (mars 2000) et de Barcelone (mars 2002). De nombreux projets communs, sur des domaines comme les nanotechnologies, les biotechnologies pour la santé, les énergies réunissent désormais les meilleures équipes européennes, au sein de structures organisées et financées en partie par l'Union européenne.

Le CEA, acteur majeur en matière de recherche technologique, a développé des compétences importantes dans des domaines - énergie, technologies pour l'information et la santé, nanotechnologies notamment - aujourd'hui au cœur des thématiques de l'Espace européen de la Recherche. A travers la diversité de ses programmes, le CEA a pour objectif de devenir un des principaux interlocuteurs de la recherche technologique dans ses domaines d'excellence.

Reconnu comme un expert dans ses domaines de compétences, le CEA est pleinement inséré dans l'espace européen de la recherche. Il mène une politique très active de collaboration avec ses partenaires européens, qui se traduit par sa participation très engagée dans les programmes-cadres de recherche et développement (PCRD) successifs, et notamment dans le 6ème PCRD. Ainsi, par exemple, le 4 avril dernier, le CEA lançait le projet européen Risc-Rad qu'il coordonne, dans le domaine de la radiobiologie. Le 28 mai prochain, c'est le réseau d'excellence PCM prions, sur les maladies à prions, également coordonné par une équipe du CEA, qui sera lancé.

Nota :

1PCRD : programme cadre de recherche et de développement.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi