Sciences

Vers l'interdiction totale de l'ampoule à incandescence

ActualitéClassé sous :physique , ampoule à incandescence , ampoule fluo-compacte

Le 20 février dernier, le gouvernement australien a annoncé son intention d'interdire l'utilisation des ampoules à incandescence dès 2010. Et cela dans le but de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Ampoule fluo-compacte.

Nos doigts en ont souvent fait l'expérience: une ampoule à incandescence qui fonctionne, ça brûle. Si bien d'ailleurs que 5% seulement de l'énergie qu'elles consomment sont utilisés pour produire de la lumière, le reste étant inutilement dissipé sous forme de chaleur. Le ministre australien de l'environnement estime que le simple fait de remplacer toutes les ampoules à filament de son pays par des ampoules à basse consommation, telles les fluo-compactes, réduira l'émission de gaz à effet de serre de 800.000 tonnes par an, et divisera par trois le prix de revient de l'éclairage pour chaque foyer.

Ce type de lampe présente plusieurs avantages. Les lampes à incandescence et les lampes à halogènes produisent de 14 à 25 lumens par watt, alors que les fluo-compactes sont nettement plus efficaces avec 60 à 70 lumens par watt. Pour parler concrètement, une lampe classique de 100 watts et une lampe fluo-compacte de 25 watts convertiront chacune 5 watts en rayonnement visible. Mais la première aura gaspillé 95 watts pour produire de la chaleur, contre seulement 20 watts pour la seconde. Autre argument de taille, les lampes fluo-compactes ont une durée de vie de six à quinze fois plus longue que les lampes à incandescence. Plus chères à l'achat, elles sont cependant amorties en quelques mois d'usage normal.

Et le cas australien n'est pas isolé. Le très médiatique gouverneur de Californie, Arnold Schwarzenegger, annonce une loi identique pour 2012, qui s'inscrit parmi les résolutions prises par son état afin de réduire de 25% les émissions de CO2 d'ici à 2020. "Si tous les Californiens remplaçaient leurs ampoules incandescentes par des fluo-compactes, cela équivaudrait - en quantité de dioxyde de carbone émis - à fermer une ou deux centrales électriques ou à retirer 400.000 voitures des routes", déclare Arthur Rosenfeld, professeur de physique à l'université de Berkeley et membre de la commission de l'énergie de Californie.

Tandis que plusieurs provinces du Canada préparent un projet similaire, l'Europe, poussée par la Grande-Bretagne dont le ministre des finances Gordon Brown a récemment annoncé une interdiction des ampoules trop gourmandes, mais surtout l'Allemagne, envisage le même type de règlement à l'horizon 2009.

Quant aux fabricants, tous se préparent à emboîter le pas à Philips Lighting, actuel leader mondial de l'éclairage, dont le PDG Theo van Deursen a récemment appelé à arrêter complètement la production des lampes à incandescence.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi