Des astronomes de l’université de Canterbury ont découvert une superterre à quelque 25.000 années-lumière de notre Planète. © Paulista, Adobe Stock
Sciences

La superterre la plus éloignée jamais découverte est exceptionnelle

ActualitéClassé sous :exoplanète , superTerre , exoplanète la plus éloignée

-

L'annonce de la découverte d'une nouvelle super-Terre est toujours un peu excitante. Car parmi les exoplanètes connues, il n'y en a pas tant que ça. Et la dernière en date se place en plus sur une orbite terrestre. Découverte grâce à un effet de microlentille gravitationnelle, elle pourrait aussi être l'exoplanète la plus éloignée trouvée à ce jour.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Esocast : comment les exoplanètes sont-elles détectées ?  Les découvertes d'exoplanètes, qui tournent autour d'autres étoiles, se multiplient. Les scientifiques de l’Eso (European southern observatory ou Observatoire européen austral) utilisent diverses techniques afin de les mettre en évidence. Les explications dans cet épisode d’Esocast. 

À ce jour, plus de 4.000 exoplanètes ont été découvertes par les astronomes. La dernière en date est particulière à plus d'un titre. Elle est d'abord présentée par des chercheurs de l’université de Canterbury (Australie) comme étant l'une des rares exoplanètes dont à la fois la taille et l'orbite sont comparables à celle de notre Terre.

Selon les conclusions des astronomes, cette superterre présente une masse d'environ quatre fois celle de notre planète. Soit une masse comprise entre celle de notre Terre et celle de Neptune. Et son orbite se situe aux alentours de 0,63 à 0,72 unité astronomique. Soit à une distance de son étoile hôte située quelque part entre l'orbite autour du Soleil de notre Terre et celle de Mercure. Sur cette superterre, l'année dure environ 617 jours.

Cette nouvelle exoplanète orbite par ailleurs autour d'une étoile naine -- possiblement même d'une naine brune dont la masse est estimée à quelque 10 % celle de notre Soleil -- située à près de 25.000 années-lumière de la Terre. Du côté du centre de la Voie lactée. Ce qui en ferait l'exoplanète la plus distante découverte à ce jour.

Une superterre découverte par effet de microlentille gravitationnelle

Autre particularité : cette superterre a été découverte grâce à un effet de microlentille gravitationnelle. Un phénomène rare puisque les chercheurs estiment que seulement une étoile sur un million est affectée dans notre Galaxie à un instant donné. Et qu'il n'est pas répétitif d'où la difficulté de détecter ainsi une planète.

La lumière d'une étoile de fond était amplifiée de manière particulière.

L'événement dont il s'agit ici -- baptisé OGLE-2018-BLG-0677 -- s'est produit en 2018. Il a été détecté à la fois par le projet Ogle (Optical Gravitational Lensing Experiment) à l'aide d'un télescope basé au Chili et par le réseau coréen de microlentilles (KMTNet) à l'aide de trois télescopes identiques au Chili, en Australie et en Afrique du Sud. « Ces expériences détectent environ 3.000 événements de microlentille gravitationnelle chaque année. Mais cette fois, la lumière d'une étoile de fond était amplifiée d'une manière particulière », témoigne Herrera Martin, astronome, dans le communiqué.

Cinq jours de données ont été passés au crible pour isoler seulement cinq heures d'observations pertinentes. Et après des mois d'analyse informatique et de vérification pour écarter de possibles biais, les astronomes sont arrivés à la conclusion que cet événement singulier est bien le résultat d'un système étoile-planète et non d'une simple étoile solitaire.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !