Sciences

Il avait un cafard de 2 cm à l’origine de son terrible mal d’oreille

ActualitéClassé sous :E2014

Un Australien vient de vivre une drôle de mésaventure... qui se termine bien pour lui. Réveillé par une forte douleur dans une de ses oreilles, il a aussitôt compris qu'une petite bête s'y était faufilée mais qu'elle n'était plus encline à en sortir. Après plusieurs tentatives, l'insecte a finalement été tué : il s'agissait d'un cafard de 2 cm.

Les cafards, de l’ordre des blatoptères, aiment les coins sombres et chauds. Celui qui s’était installé dans l’oreille d’Hendrik Helmer devait trouver les lieux agréables © Gustavo (lu7frb), Fotopédia, cc by nc sa 2.0

Hendrik Helmer se rappellera sûrement longtemps de cette expérience qui en dégoûteraient plus d'un. Comme le confie ABC, cet Australien habitant la banlieue de Darwin a été réveillé mercredi vers 2 h 30 du matin à cause d'une douleur dans l'oreille droite. Aussitôt, il comprend qu'une petite bête s'est installée dans son conduit auditif.

Bien que supportable dans un premier temps, la situation a commencé à empirer. L'homme, inquiet et effrayé à l'idée d'avoir une araignée mortelle qui pourrait le piquer, a tenté de déloger l'intrus par ses propres moyens, d'abord avec un aspirateur, puis en mettant de l'eau dans son oreille. Mauvaise idée : ces initiatives ont mis en colère l'hôte indésirable.

Jamais vu un insecte si gros dans une oreille

Hendrik Helmer décide alors d'aller à l'hôpital local. Les médecins le prennent aussitôt en charge et lui versent de l'huile d'olive dans le conduit auditif. La petite bête s'enfonce alors plus profondément encore. Mais au bout de 10 minutes, son activité se réduit fortement, et elle finit par mourir. Alors, l'intrus est retiré à l'aide d'une pince.

À la surprise générale, il s'agissait d'un cafard... long de 2 cm. Une taille bien plus imposante que ce que le personnel médical envisageait, car jamais il n'avait eu affaire à un insecte aussi gros.

La douloureuse expérience n'a cependant pas l'air de pousser le malheureux Australien à revoir ses habitudes. L'homme n'a pas prévu d'entreprendre une éradication des cafards, ne se sentant pas envahi. Il a déclaré ne pas prendre de précautions particulières à l'avenir pour se prémunir d'une récidive d'un autre blatoptère un peu trop aventureux. En revanche, ses amis vont désormais passer la nuit avec un casque sur les oreilles.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi