Mars visible à côté des Pléiades, première semaine de mars 2021. © SkySafari
Sciences

À observer ce soir : Mars brille près des Pléiades !

ActualitéClassé sous :Astronomie , mars , Mars et Pléiades

-

[EN VIDÉO] Tous les événements astronomiques à ne pas manquer en 2021  En vidéo, les grands rendez-vous célestes à ne pas manquer cette année : conjonction, éclipse de Lune, éclipse du Soleil, pluies d'étoiles filantes, etc. 

Mars, toujours visible le soir dans le ciel terrestre, rend visite ces jours-ci à la brillante grappe d'étoiles des Pléiades, un des joyaux du ciel d'hiver.

Ce soir et jusqu'au 9 mars, vous pourrez admirer le bel et étincelant amas des Pléiades en compagnie de Mars. Une conjonction, ou rapprochement planétaire, assez exceptionnel quand on considère que la dernière fois que la Planète rouge et les Sept Sœurs (nom donné par les Grecs, en référence à la mythologie), étaient aussi proches, c'était à la fin du XXe siècle.

Bien entendu, ce « rapprochement » n'est que visuel, car les deux objets célestes sont en réalité très éloignés l'un de l'autre. Mars est en effet une voisine distante de seulement 12 minutes-lumière... donc on ne la voit qu'avec 12 minutes de décalage, alors que M45 (désignation des Pléiades dans le catalogue de Messier), c'est environ quatre siècles et demi !

Mars passe près des Pléiades ces jours-ci. Elle brille autant qu'Aldebaran, l'œil du Taureau. © SkySafari

Mars et les Pléiades : deux objets célestes très différents

Songez en les contemplant ce soir, haute dans le ciel entre le sud et l'est, sur l'épaule du Taureau, que cette myriade d'étoiles est une foisonnante pouponnière d'étoiles (l'un de ses surnoms est d'ailleurs « poussinière »), qui sont toutes nées plus ou moins en même temps -- à l'échelle cosmique --, et dans le même sein d'un nuage de gaz et de poussière (dont il reste des traces visibles) voici quelques millions d'années. Elles sont pareilles à des bébés soleils et comptent, elles aussi, des planètes autour d’elles. Aussi, en comparaison, Mars fait-elle pâle figure : l'astre étant en effet deux fois plus petit que la Terre..., c'est dire combien elle serait ridicule à côté de certains de ces monstres stellaires. Mars est petite, certes, mais fascinante !

Non loin de la rencontre Mars-Pléiades brille Aldebaran, l'œil rouge de colère du Taureau. Cette étoile double variable est quasiment de la même magnitude que Mars la rouge actuellement. On pourrait presque les confondre, mais Mars ne scintille pas, au contraire de sa « rivale » -- « rivale de Mars » est la traduction du nom de l'étoile rouge Antarès -- qui illumine de son éclat l'amas des Hyades (des sœurs des Pléiades), dont la forme en « V » dessine dans le ciel la tête du Taureau.

Un nouveau podcast 100% astro

Découvrez Futura dans les Étoiles, le nouveau rendez-vous audio incontournable des amateurs d'astronomie !

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !