Sciences

Le programme scientifique de la mission Andromède

ActualitéClassé sous :Astronautique

-

Durant son séjour à bord de la Station Spatiale Internationale (ISS), la Française Claudie Haigneré effectuera une série d'expériences en sciences de la vie, observation de la Terre et étude de l'ionosphère, et dans le domaine des techniques.

Deux projets en observation de la Terre et étude de l'ionosphère seront réalisés :

- Immédias (Images de phénomènes liés au "Changement global") a pour objectif de procurer aux scientifiques une collection d'images originales, qu'ils pourront combiner aux images satellitaires, sur les feux de biomasses, les aérosols atmosphériques, les nuages, la désertification, la destruction de forêts, les zones côtières.

- LSO (Lightnings and Sprites Observations) consiste à mesurer à l'aide de deux micro-caméras les émissions lumineuses des éclairs, des "sprites" (émissions lumineuses très brèves dans l'atmosphère moyenne, au-dessus des orages, souvent accompagnées d'émissions X et gamma) et des "elves" (émissions induites à la base de l'ionosphère, à partir de l'ISS). L'expérience vise à caractériser ces émissions afin de préciser les conditions d'observation de sprites.
L'accent sera également mis sur les sciences de la vie avec trois expériences en physiologie, en neurosciences et biologie du développement :

- Cardioscience permettra d'approfondir les connaissances sur le système cardio-vasculaire avec l'étude de la régulation de la pression artérielle et du rythme cardiaque. La distribution des flux artériels seront étudiés au cours de cette mission. L'expérience restera à bord de la Station et sera complétée par d'autres équipements lors de vols suivants. Elle servira ensuite pour le suivi des cosmonautes russes qui séjourneront à bord de l'ISS.

- Cogni est une expérience sur la perception par l'homme de son orientation et de la navigation en trois dimensions. Cette recherche poursuit les travaux qui ont mis en évidence expérimentalement les problèmes de désorientation spatiale en micropesanteur, essentiellement pendant les premiers jours du vol.

- Aquarius étudiera les différentes étapes du développement de l'oreille interne (organe de l'équilibre) chez le xénope et la pleurodèle. Pour cela, le développement des embryons et larves de ces deux amphibiens sera arrêté en vol, à différents stades.

Le domaine technique sera présent avec l'expérience SPICA (Spectre de Particules et Influence sur les Composants Avancés), qui étudie l'environnement radiatif spatial et ses effets sur les composants électroniques de dernière génération.

Par ailleurs, deux expériences en sciences de la matière seront réalisées, l'une de l'Agence Spatiale Européenne (ESA), consacrée à la cristallisation de protéines, l'autre de l'Agence Spatiale Allemande (DLR), Plasma Kristall Experiment, sur l'étude théorique et pratique de l'organisation de milieux poussiéreux au sein d'un plasma en micropesanteur.

Cela vous intéressera aussi