Sciences

En bref : deuxième tir réussi d'un Soyouz depuis Sinnamary

ActualitéClassé sous :Astronautique , soyouz , Soyouz ST

Ce weekend, Soyouz a lancé avec succès six satellites depuis le Centre spatial guyanais, qui aura vu en 2011 sept lancements réussis par Arianespace : cinq lancements d'Ariane 5 et deux de Soyouz.

Deuxième mission et deuxième succès pour le lanceur russe Soyouz qui a décollé de son nouvel Ensemble de lancement Soyouz au Centre spatial guyanais, situé sur la commune de Sinnamary. © Esa/Cnes/Arianespace-Service Optique CSG

Moins de deux mois après son premier vol depuis la Guyane et la mise sur orbite des deux premiers satellites Galileo, qui viennent d'émettre leurs premiers signaux, Soyouz a réussi sa deuxième mission.

Dans la nuit de vendredi à samedi, le lanceur russe a décollé de l'Ensemble de lancement Soyouz au Centre spatial guyanais. Au terme d'une mission particulièrement complexe de trois heures et vingt-six minutes, qui a nécessité quatre rallumages de l'étage supérieur Fregat, les six satellites qu'il embarquait ont été placés correctement en orbite héliosynchrone. À 695 km d'altitude pour Pléiades, 1.700 km pour les 4 satellites du démonstrateur Elisa et à 610 km pour le satellite chilien SSOT.

Cette année, sept lancements auront été réalisés depuis le Centre spatial guyanais. Les prochains tirs sont en préparation depuis plusieurs mois. En janvier, l'Esa et Arianespace devraient lancer le premier Vega. Le petit lanceur pour la science viendra rejoindre l'offre de service d'Arianespace qui sera alors la plus complète de l'histoire. Suivra en mars le lancement de l'ATV-3 Edoardo Amaldi à destination de la Station spatiale internationale.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi