Lucy sera la première mission dédiée à l’exploration des astéroïdes troyens. Et en 2027, elle survolera Eurybates, un astéroïde autour duquel orbite une petite lune. © Nasa
Sciences

L’astéroïde Eurybates qui sera survolé par Lucy a une lune

ActualitéClassé sous :astéroïdes , Eurybates , astéroïde troyen

En 2027, la sonde Lucy survolera un astéroïde troyen baptisé Eurybates. Et des astronomes en charge de la préparation de cette mission viennent de découvrir un satellite orbitant autour de cet astéroïde. Une toute petite lune qui pourrait en apprendre beaucoup aux chercheurs.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Découvrez Arrokoth, l'astéroïde le plus lointain jamais exploré  Le jour de l’an 2019, à plus de six milliards et demi de kilomètres de la Terre, la sonde New Horizons frôlait à plus de 50.000 km/h l’astéroïde 2014 MU69. Surnommé Ultima Thulé, il est l’objet le plus lointain jamais exploré et aussi le fossile de la formation du Système solaire le plus préservé à être approché par l’Homme. 

Ce n'est pas la première fois qu'une lune est trouvée gravitant autour d'un astéroïde. Le Very Large Telescope avait même permis, en 2016, de mettre à jour un deuxième satellite naturel autour de (130) Électre, un petit corps en orbite entre Mars et Jupiter. Cette fois, c'est le télescope spatial Hubble qui a découvert une lune autour d'un astéroïde baptisé Eurybates.

Cet astéroïde intéresse tout particulièrement l'équipe de la Nasa qui prépare la mission Lucy (États-Unis) et qui devrait être lancée en octobre 2021. Son objectif : étudier in situ six astéroïdes troyens. Des astéroïdes qui se trouvent sur la même orbite que Jupiter. « Il semblerait que ce satellite ne mesure pas plus d'un kilomètre. Si c'est bien le cas, il s'agirait de l'un des plus petits astéroïdes que nous aurions l'occasion d'explorer », raconte Hal Levison, le chef de mission.

Compte tenu des orbites de la Terre et d’Eurybates, et du fait que le télescope spatial Hubble ne peut pas être pointé vers le Soleil, le satellite de l’astéroïde ne pourra pas être à nouveau observé avant juin 2020. En attendant, les astronomes continuent d’étudier les données déjà recueillies afin de définir comment la sonde Lucy pourra l’observer en toute sécurité tout en assurant sa mission de départ : explorer Eurybates — le point blanc sur ce schéma qui montre le parcours prévu pour la sonde Lucy (en vert). © Southwest Research Institute, Nasa

Eurybates, un astéroïde décidément particulier

De premiers indices de la présence d'un satellite autour d'Eurybates avaient été relevés en 2018. Mais il aura fallu à l'équipe de la mission Lucy attendre jusqu'à ces dernières semaines pour en avoir confirmation grâce au télescope spatial Hubble. L'orbite du satellite n'ayant pas pu être identifiée et Eurybates apparaissant surtout quelque 6.000 fois plus brillant.

« Il n'existe que quelques astéroïdes troyens avec des satellites et la présence d'une lune autour d'Eurybates est particulièrement intéressante », explique Thomas Statler, astronome à la Nasa. Il est en effet le plus grand représentant de sa famille collisionnelle. Son étude rapprochée par la sonde Lucy pourrait ainsi fournir des informations qui éclaireraient la compréhension que les chercheurs ont de la formation de satellites autour de petits corps célestes.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !