Sciences

Dossier : désamorcer la peur en avion

ActualitéClassé sous :aéronautique , avion , peur en avion

Découvrez le dossier « Peur : l'avion pour les trouillards ». Vous avez peur en avion ? Peut-être est-ce la crainte de l'inconnu, ou encore que les principes physiques derrière la portance de l'appareil vous sont étrangers. Avec ce dossier, vous saurez tout des détails du vol pour exorciser vos appréhensions en avion, des turbulences aux orages en passant par les lois de Newton.

À bord d'un avion, qui n'a jamais ressenti une boule au ventre sur la piste de décollage, alors que l'appareil quittait le plancher des vaches pour le vide du ciel ?

 

Que vous ayez dû patienter ou que vous ayez pu vous engager directement sur la piste, le moment viendra où les pleins gaz seront mis et où vous serez projeté au fond de votre siège.

 

Les moteurs de l'avion seuls ne suffisent pas à vous faire décoller, ce sont les ailes que vous devrez remercier. Avancer à grande vitesse ne vous empêcherait pas de retomber au sol !

 

En journée, en partant du principe que vous n'êtes pas à bord d'un avion de Virgin Galactic, vous devriez voir un ciel bleu à travers la fenêtre de votre avion.

 

Que vous aperceviez ou non un autre avion (il est tout à fait possible de ne pas en voir un seul pendant votre vol, en dehors de l'aéroport), vous pourrez peut-être tout de même voir les traces de passage d'un avion.

 

Les turbulences ont l'air bien plus compliquées qu'elles ne le sont réellement. Ce n'est en fait qu'un changement de mouvement soudain de l'air autour de l'avion.

 

Il n'est pas inhabituel qu'un éclair s'abatte sur un avion, même si les pilotes évitent les orages autant que possible. Ce qui ne signifie pas que les passagers seront « grillés ».

 

Avant que les fuseaux horaires ne soient établis, chacun vivait selon son heure locale basée sur le Soleil. Il n'y avait aucune coordination de l'heure.

 

L'accéléromètre mesure le taux de changement de vitesse en ligne droite. Pour mesurer l'accélération dans les torsions et les virages, on utilise généralement un gyroscope.

 

Pour en savoir plus sur les avions et les phénomènes qui les entourent, découvrez aux éditions EDP Sciences L'avion pour les trouillards, écrit par Brian Clegg.

 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Les traînées de condensation des quadriréacteurs fusionnent rapidement par paires. © DP