Aux commandes du HB-SIA, André Borschberg a décollé ce matin de Ouarzazate et est en route pour Rabat, par un trajet qui lui fait survoler l’Atlas.
Cela vous intéressera aussi

Ce matin, l'équipe de Solar Impulse, actuellement à Ouarzazate, s'est levée très tôt pour préparer le décollage du HB-SIA. L'avion solaire a quitté la piste à 6 h 33 locale (5 h 33 TU, soit 7 h 33 en heure française). André Borschberg, le pilote, est en train de gagner de l'altitude pour franchir très haut le massif de l'Atlas sur une route qui lui fera survoler la ville de Marrakech. Le vol peut être suivi en direct.

La destination est l'aéroport de Rabat-Salé, d'où il était parti le 5 juin. Durant cette étape à Ouarzazate, l'équipe a rencontré les responsables du projet de centrale thermosolaire Masen et participé à des manifestations pour le faire connaître. L'avion devrait arriver près de Rabat dans l'après-midi mais, comme d'habitude, attendra la soirée, vers 22 h 00 TU, pour se poser dans un airair calme et dans une zone libérée de ses vols commerciaux.

Il y restera quelque temps car l'avion aura alors atteint les 50 heures de vol depuis sa dernière visite technique, ce qui l'oblige à une nouvelle inspection. On ne badine pas avec la maintenancemaintenance préventive en aviation. Le voyage de retour vers Payerne pourra alors se poursuivre, avec une escale à Madrid, comme à l'aller.