Santé

La détox : un concept qui n'a rien de scientifique

Question/RéponseClassé sous :Nutrition , cure detox , détoxication

La détox est toujours très plébiscitée après ces temps de fêtes souvent synonymes d'excès en tous genres, on se laisse facilement séduire par son marketing aguicheur. Mais sait-on au moins ce que nous faisons lorsque nous nous engageons dans la voie de la détox ? Pas vraiment. Rassurez-vous, les vendeurs de détox ne le savent pas non plus. 

Revoyons quelques définitions de base pour nous aider à entrer dans le cœur du sujet. Une toxine, dans sa définition médicale est un poison d'origine biologique. C'est une molécule qui s'accumule ou non dans notre organisme et provoque des symptômes divers et variés. Si l'on est victime d'une intoxication, c'est que notre foie et nos reins -- ces organes dont le rôle est de traiter les toxines (les vraies) -- fonctionnent mal ou sont submergés. Ce qui justifie de se rendre donc à l'hôpital pour se faire administrer un traitement chélateur, adéquat selon le type de toxine ingérée, la dose, etc. On subit donc une détoxication médicale.

Détox : science ou ésotérisme ? 

La « détox », dans le langage courant utilisé par les vendeurs de cure ou de produits détox, n'a strictement rien à voir avec cela. On ne sait généralement pas trop par quoi l'on est intoxiqué. On sait juste qu'on l'est et qu'il faut aider le corps à « se purifier ». On peut remarquer ici la proximité des éléments de langage entre la détox et la religion. Pourtant, les scientifiques n'ont de cesse de rappeler que cette terminologie fourre-tout n'a rien de scientifique, c'est-à-dire que la détox ne correspond pas à un traitement précis pour une affection donnée, lequel n'a pas été créé de façon méthodique.

Souvent, le postulat (erroné) de ceux qui en font la promotion est que c'est la non-élimination des « toxines » qui cause les maladies. C'est notamment les bases théoriques des méthodes de certains chefs de file soupçonnés par la Mission Interministérielle de Vigilance et de Lutte contre les Dérives Sectaires (Miviludes) d'animer des groupes sectaires.

Les produits ou les cures détox n'ont rien de scientifique, ce sont de pures opérations marketing. © Alexander Raths, Fotolia

Alors, la cure détox, un concept marketing ? 

Dans un article datant du 24 février 2015, l'Association française pour l'information scientifique (Afis) résume très bien pourquoi ce concept est frauduleux. Le corps n'a pas besoin d'être lavé ou purifié des excès par diverses techniques dépourvues d'efficacité. Pour autant, il ne faut pas y voir ici un scepticisme exacerbé concernant le rôle de l'alimentation dans la santé. Manger varié, équilibré et privilégier les aliments bruts sont autant de moyens de réduire le risque de maladies métaboliques. Ce qui est combattu, c'est le prix exorbitant de produits, cures ou méthodes miracles qui n'ont jamais fait leur preuve à l'aide d'expériences scientifiques rigoureuses et qui reposent sur des bases théoriques à la méthodologie inexistante.

Enfin, dans son article, l'Afis rappelle les résultats d'un sondage mené par une association britannique similaire (l'homologue britannique de l'Afis en quelque sorte) auprès des vendeurs de produits et cures détox afin de connaître leur définition de la détox. Les réponses à ce sondage mettent bien en évidence le caractère non-scientifique de ce concept. Là où la science se base sur des définitions claires et des méthodes rigoureuses, afin de tendre à l'universalité des connaissances, les vendeurs de détox ont tous, plus ou moins, une définition différente de la détox, comme une religion pourrait avoir une vision différente de son Dieu et de la création du monde, en somme. 

Ouvrir des portes au lieu d'en fermer ? 

La perspective d'étudier les effets de certains régimes alimentaires sur notre activité hépatique et rénale dans l'élimination de toxines précises afin de réduire la charge des traitements chélateurs, souvent non dépourvus d'effets secondaires, doit rester ouverte. Seulement, il faut de la rigueur dans les essais conduits et l'application d'une méthode irréprochable, sans quoi, le régime détox restera le dogme ésotérique et marketing qu'il est aujourd'hui.

Afin de limiter la charge de travail d'organes tels que le foie ou les reins, des théories scientifiques pourraient être formulées envers certains aliments ou régimes alimentaires ; elles pourraient être testées rigoureusement par des expériences contrôlées. On pourrait alors créer un concept de détox avec un sens scientifique ou bien, selon les résultats, découvrir qu'il n'existe rien de tel. 

  • La détoxication médicale correspond à l'administration de traitements chélateurs, non dépourvus d'effets secondaires, traitant une intoxication réelle et mesurable. 
  • La détox marketing est un concept qui n'a rien de scientifique : ses bases théoriques nient le savoir scientifique actuel et sa méthode expérimentale repose sur des témoignages.
  • Néanmoins, il serait intéressant de connaître les effets de l'alimentation et du mode de vie sur les fonctions rénales et hépatiques à court, moyen et long terme. 
Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi