Sciences

DETOX : stopper la contamination de notre corps par les produits chimiques

ActualitéClassé sous :recherche , produits chimiques , Santé

A quelques mois du vote du projet de loi REACH sur la réglementation des produits chimiques en Europe, le WWF lance dans plusieurs pays européens un appel à candidature pour tester le sang de 3 générations de femmes.

DETOX : stopper la contamination de notre corps par les produits chimiques

Dans le cadre de sa campagne DetoX, démarrée en octobre 2003 pour soutenir et renforcer le projet de loi REACH, le WWF entame sa troisième phase de tests sanguins visant à alerter les décideurs politiques face à l'impact des produits chimiques toxiques sur notre corps.

Le WWF avait commencé par tester 39 députés européens, chez qui une moyenne de 76 produits chimiques avaient été dépistée. Puis, en juin 2004, ce fut au tour des ministres de la santé et de l'environnement d'être testés : 14 en tout ont bien voulu se prêter au jeu, dont Serge Lepeltier, ministre français de l'écologie et du développement durable.

Aujourd'hui, le WWF se tourne vers le grand public, et surtout les femmes qui d'après de nombreux rapports du WWF, sont les premières concernées par la contamination par les produits chimiques toxiques qu'elles transmettent à leurs enfants, qui se retrouvent dans leur lait maternel et qui affectent leur système hormonal.

C'est pourquoi, le WWF-France lance un appel à candidature, via son site Internet (voir lien plus bas) concernant une famille comprenant trois générations de femmes : une grand-mère, une mère et un enfant (de 10 ans et plus).

Chaque famille désireuse de participer à cette grande campagne européenne devra rédiger un texte d'une cinquantaine de mots expliquant ses motivations à y participer et pourquoi elle se sent concernée par la contamination des produits chimiques toxiques.

« Il est urgent de stopper la contamination par les produits chimiques toxiques qui envahissent notre quotidien et s'introduisent jusque dans notre chair. Il en va de notre santé et de celle de nos enfants », déclare Bernard Cressens, directeur des programmes de conservation du WWF-France.

A la lecture de ces textes, le WWF-France choisira le texte le plus emblématique qui désignera la famille qui se fera tester. Les tests sanguins seront réalisés auprès des 3 membres de cette famille dans le courant du mois de mai. Après analyse des tests sanguins, la famille représentera la France à Bruxelles lors d'un événement qui sera organisé auprès des membres du Parlement européen et lors d'une conférence de presse à Paris.

Les lettres envoyées par toutes les familles et recueillies par le WWF vont constituer un recueil de témoignages de familles françaises sur l'importance que tiennent les produits chimiques dans leur vie de tous les jours. Le recueil sera envoyé aux députés européens pour les influencer dans leur vote.

Futura-sciences vous apportera plus de renseignements sur cette campagne par un dossier qui sera publié dans le courant du mois de Mai.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi