Santé

Les différents types de fuites urinaires

Question/RéponseClassé sous :Corps humain , fuite urinaire , incontinence
Les femmes sont souvent victimes de fuites urinaires gênantes. © Yuri Arcurs/Fotolia

Dans 50 % des cas, les femmes présentent des fuites à l'effort. Les fuites par urgence touchent 20 % d'entre elles, et enfin 30 % souffrent de fuites mixtes. Des problèmes différents, qui ont des origines diverses. Et c'est bien entendu le médecin qui peut déterminer l'origine de ces fuites.

Les fuites urinaires à l’effort

Les fuites urinaires à l'effort surviennent chez une femme qui n'a pas de besoin pressant mais ne va pas pouvoir retenir quelques gouttes d'urine, au moindre effort. Dans ce cas, la fuite survient sans besoin préalable, à l'occasion d'un effort musculaire. Il suffit d'éternuer, de rire, de tousser, de sauter, de courir voire de soulever un objet lourd, ou se lever de son siège... Cette forme de fuites est due à un affaiblissement des muscles du périnée. Elle est plus fréquente chez les femmes qui ont eu plusieurs enfants et ont accouché par voie basse, ou encore chez celles qui fument. Ou encore, en cas de surpoids.

Les fuites urinaires par urgence

Il y a aussi les fuites urinaires par urgence. Elles surviennent plus tard : il s'agit d'envies pressantes difficilement gérables, déclenchées par des stimuli variés. Cela arrive n'importe quand, n'importe où. La vessie se contracte de manière anarchique, et le cerveau perd le contrôle. C'est très handicapant dans la vie sociale.

Les fuites mixtes

Enfin le troisième cas regroupe les deux types de fuites urinaires. Et là les deux pathologies sont imbriquées.

Abonnez-vous à la lettre d'information La question Santé de la semaine : notre réponse à une question que vous vous posez (plus ou moins secrètement).

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi