La découverte d'une signature génétique commune à divers types de cancers relance l'espoir d'un traitement universel de cette maladie.
Cela vous intéressera aussi

Les recherches menées dans les années 1970 aux Etats-Unis, lesquelles étaient destinées à faire la "guerre contre le cancer", avaient débouché sur la mise à jour d'une grande variété de cancerscancers et de différences à l'intérieur d'un même type. Cette diversité avait amené les scientifiques à abandonner la recherche d'une approche thérapeutique commune. Les traitements furent alors adaptés aux formes spécifiques et la biologie du cancer fut même étudiée au niveau individuel.

Afin de mener à bien leur quête d'une signature génétiquegénétique générale des cancers, les chercheurs de l'Université du Michigan, de l'Université Johns Hopkins (Etats-Unis) et de l'Institut de Bioinformatique (Inde), ont travaillé sur 3700 échantillons de tissus cancéreux. La signature découverte consiste en 67 gènesgènes, dont l'expression s'est révélée anormale dans tous les cas de cancers. Ces gènes sont largement impliqués dans le cycle cellulaire, c'est-à-dire l'ensemble des étapes qui séparent deux divisions cellulaires successives. "Les cancers se caractérisant par une division cellulaire incontrôlée, la découverte s'avère logique," déclare Akhilesh Pandey, un des membres de l'équipe de recherche. En dehors de cette signature commune, les chercheurs ont découvert une signature qui distingue des types de tumeurstumeurs agressives d'autres types moins agressives.