Santé

Les voyageurs et la vaccination

Dossier - Vaccins : leurs effets sur notre système immunitaire
DossierClassé sous :médecine , vaccin , vaccination

Les vaccins sont devenus un sujet de société qui divise et crée la polémique. Pourtant, s'ils nous obligent à faire des anticorps, c'est pour nous empêcher d'être malades. Mais alors, comment la vaccination fonctionne-t-elle ? Le point dans ce dossier.

  
DossiersVaccins : leurs effets sur notre système immunitaire
 

Les voyages internationaux professionnels ou de loisir sont devenus courants. Le voyageur qui part dans ces conditions oublie souvent qu'il est exposé à de multiples infections. Les conséquences de certaines sont suffisamment graves pour s'en prémunir par des vaccins efficaces. Les règlements sanitaires internationaux prévoyaient trois vaccinations obligatoires antivarioliques, anticholériques et contre la fièvre jaune, qui, elles, ne sont discutées par personne quand il s'agit de partir en vacances.

La question de la vaccination se pose avant un voyage à l'étranger. Ici, des passagers transitant dans l'aéroport de Hong Kong. © Wang Song, Shutterstock

La vaccination contre la fièvre jaune est obligatoire pour pénétrer dans la plupart des pays de zone inter­tropicale d'Afrique et d'Amérique. Il est en revanche inutile de se faire vacciner pour aller en Asie. Une injection unique protège pour dix ans, mais elle doit être effectuée dans les centres de vaccination internationaux. Il faut la réaliser dix jours au moins avant le départ. Elle peut entraîner un épisode de fièvre anodin.

La variole ayant disparu, la vaccination n'est plus obligatoire. Le choléra, qui atteint essentiellement la population indigène, n'implique plus de vaccination obligatoire selon les recommandations de l'OMS.

L'OMS considère que les voyageurs n'ont plus besoin de se faire vacciner contre le choléra. Pour ce qui est du tétanos, de la poliomyélite et de l'hépatite A, les vaccins sont à mettre à jour avant le départ. © Steve Mann, shutterstock.com

Vaccinations recommandées avant un voyage

En revanche, un certain nombre de vaccinations sont à recommander avant un voyage dans certaines contrées : tétanos, poliomyélite et hépatite A sont impérativement à mettre à jour avant un voyage. Le virus de la poliomyélite, qui se transmet par les selles, la bouche et l'alimentation, circule dans les pays à hygiène douteuse, comme celui de l'hépatite A. Le tétanos est fréquent dans les pays où l'on a tendance à s'exposer en marchant pieds nus.

La vaccination contre la typhoïde se justifie dans les régions où les endémies de typhoïde sont élevées du fait des conditions sanitaires difficiles.

L'hépatite B, moins fréquente que l'hépatite A, est très répandue dans les populations autochtones en dehors de l'Europe. Les modes de contamination sont la voie sexuelle et le sang. La vaccination comporte trois injections à un mois d'intervalle, suivies d'un rappel un an plus tard.

Dans certains pays d'Afrique et au Brésil, les méningocoques A et C sévissent à l'état endémique. Une vaccination est à réaliser avant un séjour dans ces pays, surtout chez les jeunes enfants.