Santé

Tuberculoses pulmonaires et extra-pulmonaires

Dossier - Tuberculose : une maladie à combattre
DossierClassé sous :médecine , tuberculose , infection

-

La tuberculose est une des principales causes de décès par maladie infectieuse dans le monde. Causée par une bactérie, la tuberculose se propage par voie aérienne. L'infection latente peut conduire à la tuberculose-maladie.

  
DossiersTuberculose : une maladie à combattre
 

Dans 10 % des cas d'infection latente, il n'y a pas de guérison et le patient bascule dans la tuberculose-maladie. La plupart du temps, la tuberculose est pulmonaire, mais parfois elle touche d'autres organes.

-- La tuberculose pulmonaire

La toux se prolonge avec des expectorations contenant du mucus mais aussi du sang. Le patient est pris de douleurs au thorax : c'est une tuberculose pulmonaire (ou thoracique). D'autres symptômes s'installent, comme un amaigrissement et des sueurs nocturnes. L'intradermo-réaction (IDR) à la tuberculine est positive. Une radiographie des poumons est généralement pratiquée. La tuberculose pulmonaire est due à la dissémination des bacilles par les bronches.

C'est la forme de tuberculose-maladie la plus contagieuse, en raison de sa localisation et du nombre élevé de bacilles produits par le malade. Si le traitement est adapté (prescription de plusieurs antibiotiques simultanément) et bien suivi par le malade, celui-ci guérit dans la plupart des cas. En revanche, une tuberculose non-traitée conduit à la mort une fois sur deux. Parmi les malades survivants qui n'ont pas reçu de traitement, la moitié guérit spontanément, alors que les autres voient la maladie évoluer sous une forme chronique. La tuberculose pulmonaire peut aussi se compliquer en tuberculose miliaire : le bacille se propage alors vers d'autres organes par voie sanguine, comme le foie.

-- La tuberculose osseuse

Parfois, la maladie atteint d'autres organes que les poumons : on parle alors de tuberculose extra-pulmonaire (ou extra-thoracique). Le diagnostic d'une tuberculose extra-thoracique est plus difficile dans la mesure où les bacilles sont moins accessibles.

La tuberculose ostéoarticulaire ou tuberculose osseuse touche plutôt les sujets âgés, aussi bien les hommes que les femmes. Elle représente environ 9 % des cas de tuberculoses extra-pulmonaires. L'infection concerne l'os, le cartilage, la synoviale et l'espace articulaire. La tuberculose osseuse cause des

douleurs et une réduction de la mobilité. Les articulations les plus souvent touchées sont les grosses articulations et le rachis, mais l'ensemble du squelette peut être concerné. Il est en général difficile de diagnostiquer une tuberculose osseuse au début des symptômes car ceux-ci peuvent être discrets.

De même, il est souvent difficile de déceler la maladie à l'aide de la radiographie. En aspirant du liquide articulaire et en réalisant une biopsie, il est possible de rechercher des bacilles et de diagnostiquer de façon sûre la maladie, par examen direct ou après culture de l'échantillon.

-- Les autres tuberculoses extra-pulmonaires

En-dehors de la tuberculose osseuse, il existe d'autres tuberculoses extra-pulmonaires :

  • la tuberculose ganglionnaire : elle concerne plutôt des enfants et conduit à des douleurs au niveau d'un ou plusieurs ganglions lymphatiques,
  • la tuberculose pleurale, touchant les plèvres (enveloppes entourant les poumons).