Santé

Acouphènes : traitement et prévention

Dossier - Les acouphènes
DossierClassé sous :médecine , acouphènes , acouphène

-

Les acouphènes sont des bruits entendus par le patient en absence de stimulus. Ils disparaissent souvent spontanément. Perturbant notre quotidien, ces sifflements peuvent avoir plusieurs causes.

  
DossiersLes acouphènes
 

Les traitements atténuent les acouphènes sans toutefois les guérir. Il n'y a malheureusement pas de thérapie spécialement conçue pour obtenir un soulagement total des acouphènes.

Traitement et prévention des acouphènes. © Motorolka, Shutterstock

Certains traitements pour les acouphènes permettent d'améliorer la circulation du sang dans l'oreille. Les somnifères peuvent être prescrits aux patients souffrant particulièrement des acouphènes le soir. Les anti-dépresseurs et les anxiolytiques sont parfois indiqués. Mais un accompagnement psychologique doit être privilégié pour limiter l'absorption de médicaments et trouver une solution à l'anxiété et au stress.

Une alimentation équilibrée est nécessaire. En particulier, les apports en vitamine B1 doivent être suffisants : cette vitamine participe à la transmission du message nerveux ; un manque en vitamine B1 peut provoquer des troubles verveux. L'arrêt de l'alcool, du tabac et des drogues est préconisé. Les situations bruyantes doivent être évitées.

Lorsque les patients souffrent de malocclusion dentaire, un travail doit être réalisé en collaboration avec  le chirurgien-dentiste.

Prise en charge des acouphènes

Trois axes sont à suivre.

  1. Le premier est d'améliorer la tolérance de plusieurs façons, avec ou sans médicament, en vous proposant une thérapie comportementale et cognitive, en développant une habituation.
  2. Le deuxième vise à améliorer l'audition. La plupart des acouphènes surviennent sur une oreille plus ou moins malentendante. L'audition est non seulement moins efficace, mais est de plus désagréable du fait de l'acouphène, et plus la personne tend l'oreille pour comprendre, plus elle perçoit son acouphène. Améliorer l'audition est le deuxième axe, par opération chirurgicale, par prothèse auditive... La situation est plus difficile quand l'oreille est très ou complètement sourde... sans pouvoir profiter d'une prothèse. Pour fournir une sensation sonore on peut proposer une stimulation électrique.
  3. Le troisième axe est de lutter contre le mécanisme même de l'acouphène. En effet pour expliquer le symptôme acouphène, il y a essentiellement un seul mécanisme, qui domine, au moins à la phase de début : c'est l'hyperactivité nerveuse sur les voies de l'audition. C'est cette hyperactivité qui est perçue comme un son qui constitue l'acouphène. Par exemple, dans le traumatisme sonore, tout se passe comme s'il existait une « épilepsie » de la voie nerveuse auditive.

Différents tests sont également en cours sur des médicaments qui pourraient s'injecter dans l'oreille.