Certains aminosides traitent la tuberculose. © Phovoir

Santé

Aminoside

DéfinitionClassé sous :médecine , aminoside , antibiotique

Les aminosides - que l'on appelle également des aminoglycosides - sont une des grandes catégories d'antibiotiques. Ils comprennent entre autres la streptomycine et la paromomycine. La streptomycine est indiquée dans la prise en charge de la tuberculose résistante aux traitements habituels. Elle est également utilisée dans le traitement de certaines infections à gonocoques résistantes. Quant à la paromomycine, elle est utilisée à but antiparasitaire contre certaines amibes et le Cryptosporidium, un parasite protozoaire, c'est-à-dire composé d'une seule cellule. Ces médicaments peuvent être administrés par voies intraveineuse, intramusculaire ou sous forme de topique pour le traitement de plaies ou d'infections oculaires. Dans ce dernier cas, la forme de collyres est utilisée.

Comment agissent les aminosides ?

Les aminosides inhibent la synthèse protéique des bactéries. Pour ce faire, ils se lient aux ribosomes - composés de protéines et d'ARN - des bactéries. Cette fixation induit des erreurs dans le fonctionnement du ribosome. Et c'est l'accumulation des erreurs dans les protéines synthétisées qui est responsable de la mort bactérienne.

Des contrindications ou des précautions ?

La toxicité possible de ces produits au niveau des oreilles (ototoxicité) ou des reins (néphrotoxicité) justifie une surveillance particulière lors de leur administration. L'ototoxicité peut être réversible et porter momentanément atteinte à l'équilibre, ou entraîner une surdité irréversible. Point important : ces antibiotiques ne doivent pas être administrés pendant la grossesse, car ils entraînent un risque important de surdité chez le nouveau-né.

Sources :

  • Manuel Merck - 4e édition 
  • Fiches de transparenceMédicaments anti-infectieux en pathologies communautaires, Afssaps, 2004, consulté le 25 mai 2011
Cela vous intéressera aussi