Les cannabinoïdes endogènes ont un effet rappelant celui du THC du cannabis. © EpicStockMedia, Shutterstock

Santé

Système endocannabinoïde

DéfinitionClassé sous :biologie , système endocannabinoïde , THC

Interview : le cannabis, une substance anticancérigène ?  En France, la question du cannabis reste sensible puisque, selon les estimations, plus de 4 millions de personnes âgées de 12 à 75 ans en auraient déjà consommé. Ce stupéfiant fait l’objet de nombreuses études aux conclusions contradictoires. Futura est parti à la rencontre de Paul Hofman, directeur du laboratoire de pathologie de Nice et chercheur pionnier dans la détection du cancer du poumon, pour en savoir plus sur cette substance. 

Le système endocannabinoïde comprend des récepteurs cannabinoïdes, c'est-à-dire des récepteurs du THC (la substance active du cannabis) et des ligands endogènes. À ces molécules s'ajoutent les enzymes de dégradation des endocannabinoïdes.

Les récepteurs endocannabinoïdes et le cannabis

Il existe deux types de récepteurs endocannabinoïdes :

CB1 et CB2 sont des récepteurs couplés aux protéines G. CB1 explique les effets psychotropes du cannabis.

Les ligands endogènes

Parmi les endocannabinoïdes endogènes pouvant se lier aux récepteurs cannabinoïdes, se trouvent l'anandamide (ou arachidonoyléthanolamide) et un ester d'acide gras : le 2-AG (ou 2-arachidonoyl glycérol). Ce sont tous les deux des composés lipidiques qui miment les effets du THC. Ils peuvent être considérés comme des neurotransmetteurs.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi