Le vaccin contre la Covid-19 des sociétés Pfizer et BioNTech. © pridannikov, Adobe Stock
Santé

La vaccination réduit également la transmission du variant Delta

ActualitéClassé sous :vaccin anti-Covid , Pandémie , chaîne de transmission

Nous n'avons eu de cesse d'entendre que les vaccins contre la Covid-19 ne diminuaient pas la transmission du SARS-CoV-2. Or, nous savons que c'est pourtant le cas concernant le variant Alpha. Des chercheurs britanniques ont voulu analyser cette réduction pour le variant Delta. Celle-ci semble moins importante, mais existe toujours. 

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] 5 questions sur le variant Delta  Le variant Delta ou variant B.1.617.2, précédemment appelé variant indien, suscite les inquiétudes des autorités sanitaires. En quoi est-il différent ? Doit-il nous inquiéter ? 

De façon cohérente avec la théorie de la trace floue, voici ce que beaucoup de personnes ont retenu concernant l'effet de la vaccination sur la transmission du SARS-CoV-2 : « le vaccin réduit les formes graves mais n'empêche pas la transmission du virus ». Même chez des médecins, nous avons entendu des raisonnements se reposer sur ce type de considération. S'il est exact que le critère de jugement évalué initialement pour estimer l'efficacité des vaccins est le risque de formes graves, il semble aussi avoir un effet considérable, bien que moins important, sur la transmission du virus. Néanmoins, nous en savions encore peu à ce sujet concernant le variant Delta. Une récente étude publiée dans le New England Journal of Medicine corrige le tir.

Une récente étude s'est penchée sur les réductions de transmission du variant Delta associées au vaccin. © yta, Adobe Stock

Le vaccin réduit modestement la transmission du variant Delta

Les scientifiques ont réalisé une étude rétrospective en se servant des données des instances de santé publique britanniques. Les contacts inclus dans l'étude étaient des personnes qui habitaient avec une personne testée positive et qui avaient réalisé un test PCR dans les 10 jours suivant l'exposition au virus dans l'un des trois laboratoires médicaux nationaux. Les résultats suggèrent que la transmission du variant Delta est réduite par la vaccination. Cependant, le vaccin Pfizer semble plus efficace que le vaccin AstraZeneca (-35 à 61 % pour Pfizer contre -18 à - 30 % pour AstraZeneca). C'est moins qu'avec le variant Alpha (-52 à -82 % avec Pfizer contre -22 à -70 % avec AstraZeneca). L'hypothèse la plus probable actuellement est que le vaccin réduise la transmission en diminuant la charge virale, ce qui est cohérent avec les analyses citées dans l'étude. La protection contre la transmission semble malheureusement décliner pour les deux vaccins trois mois après la seconde injection. 

La vaccination est nécessaire mais pas suffisante

Si ces résultats suggèrent que la vaccination peut jouer un rôle non négligeable dans la diminution de la transmission du virus, d'autres stratégies sont aussi, voire plus importantes, comme la mise en place de capteur de dioxyde de carbone (un bon marqueur de la présence d'aérosols infectieux) et de purificateurs d'air dans les lieux clos et le respect des gestes barrières même en étant vacciné.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !