Un nouvel effet indésirable des vaccins vient d'être publié : le besoin impérieux d'uriner. © Rawf8, Adobe Stock
Santé

Nouvel effet indésirable des vaccins contre la Covid-19 : le besoin impérieux d’uriner !

ActualitéClassé sous :vaccin anti-Covid , Coronavirus , effet indésirable

Si la maladie à Covid-19 n'a pas fini de révéler tous ses mystères, il en serait peut être de même concernant les vaccins contre le SARS-CoV-2. En effet, plus de deux ans après le début de la campagne de vaccination en France, un nouvel effet indésirable des vaccins a été identifié : le besoin impérieux d'uriner.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Que révèle la couleur de l'urine sur votre santé ?  En temps normal, l’urine est toujours de couleur jaune. Dans certains cas, l’urine est toutefois brune, rouge, verte ou jaune fluorescent. Qu’est-ce que cela signifie et faut-il s’inquiéter ? 

À ce jour, 79,7 % de la population française a reçu deux doses de vaccin (primo-vaccination complète) et 59,5 % a reçu 3 doses. Les vaccins contre la Covid-19 sont craints et refusés par une partie de la population. Ces personnes appréhendent, en autres, la survenue d'effets indésirables qui n'auraient pu être observés lors des essais cliniques. Si la plupart des effets indésirables survenant au moment ou dans les jours suivant l'injection sont maintenant parfaitement connus et décrits -- douleur au point d'injection, fièvre, fatigue, maux de tête, douleurs musculaire, frissons -- un nouvel effet secondaire plus inattendu vient d'être récemment mis en évidence. Il s'agit de troubles urinaires. Les travaux, issus d'une équipe taiwanaise, ont été publiés dans la revue Journal of Clinical Medecine.

Comment l’étude a-t-elle été menée ?

Les données ont été récoltées par le biais d'un questionnaire en ligne, de façon anonyme (n=889). Tous les sujets ont été vaccinés par l'un des vaccins autorisés à Taiwan (Moderna n=89, Pfizer-BioNTech n=171, AstraZeneca n=586, Medigene Vaccine Biologic n=43). Les questions portaient sur les effets indésirables urinaires. Les items étaient les suivants : fréquence diurne d'émission des urines, fréquence nocturne d'émission des urines, besoin impérieux d'uriner, incontinence urinaire. Des éléments concernant l'âge, le sexe, les comorbidités, le vaccin reçu, les antécédents de problèmes urinaires. Soixante et onze patients (8 %) souffraient de problèmes urinaires avant la vaccination.

La balance bénéfice/risque des vaccins demeure bénéfique. © terovesalainen, Adobe Stock

Des troubles urinaires chez 13,4 % des répondants

En résumé, 119 (13,4 %) sujets ont ressenti des effets indésirables urinaires, dont 49 (5,5 %) ont nécessité une consultation médicale. Les symptômes décrits étaient : un besoin impérieux et une augmentation de la fréquence d'émission des urines. Sans surprise, les personnes déjà sujettes aux problèmes urinaires avant la vaccination avaient plus de risques d'avoir un effet indésirable urinaire après la vaccination que les autres.

Quelles sont les causes ?

Les auteurs n'ont pas d'explication certaine à ce phénomène mais plusieurs hypothèses peuvent être avancées. D'une part, le système immunitaire est fortement stimulé après la vaccination et cela pourrait avoir des conséquences sur la composition des urines. D'autre part, la vaccination déclenche un processus inflammatoire qui pourrait avoir des conséquences sur les muscles de la vessie ; ceci pourrait expliquer les symptômes décrits par les patients après la vaccination. Néanmoins, des recherches supplémentaires sont nécessaires sur le sujet pour comprendre les mécanismes sous-jacents.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !