La fibromyalgie, une maladie chronique mal connue. © Iryna, Adobe Stock

Santé

L'exercice fonctionnel : un espoir pour les patients atteints de fibromyalgie ?

ActualitéClassé sous :Sport , fibromyalgie , médecine

L'exercice fonctionnel pourrait être une solution pour réduire les symptômes des patientes souffrant de fibromyalgie. 

La fibromyalgie est une maladie dont l'étiologie est assez mal connue. Quant aux traitements, ils sont peu nombreux et peu efficaces pour l'instant. Même s'il est nécessaire d'avoir quelques réplications supplémentaires avant de conclure définitivement, l'exercice, notamment aérobie, permet d'améliorer modestement le bien-être, la fonction physique, de soulager la douleur et les points de tension. Cependant, l'effet placebo joue un rôle majeur dans la modification des symptômes de cette pathologie.

Dès lors, dans les traitements tels que l'activité physique où il est difficile de mettre en place des protocoles d'aveuglement, difficile de savoir si elle apporte un effet propre ou si son action est simplement due aux effets contextuels qu'elle engendre. Néanmoins, l'activité physique étant nécessaire pour maintenir une bonne santé, cette question n'a que peu d'importance d'un point de vue clinique. Une récente étude publiée dans le Scandinavian Journal of Medicine & sciences in sports nous en dit plus sur l'intérêt de l'exercice fonctionnel dans la gestion de cette pathologie.

Une amélioration dans le temps 

Le but de cette étude était d'analyser les effets d'un programme d'entraînement fonctionnel sur la douleur, la forme physique et la qualité de vie des patients atteints de fibromyalgie dans une étude longitudinale prospective de cohorte d'une durée de 9 ans. Quarante femmes atteintes de fibromyalgie ont participé à cette étude : 24 ont reçu un programme d'exercice et 16 ont fait office de groupe contrôle. Les points sensibles, l'évaluation de la douleur, la forme physique, l'impact de la maladie sur la qualité de vie et la qualité de vie globale ont été analysés à l'aide de questionnaire standardisés. 

Le groupe d'intervention a connu des améliorations significatives aux scores de tous les tests, tandis que le groupe témoin a montré une détérioration significative concernant l'impact de la maladie sur la qualité de vie. De plus, le groupe d'intervention a connu des améliorations significatives de la force des jambes, de l'équilibre, de l'état cardiorespiratoire, de la gestion émotionnelle et de la santé mentale. À l'inverse, le groupe témoin s'est considérablement dégradé sur ces paramètres en général. Bien que cela soit intéressant, ces résultats sont des données ad hoc, c'est-à-dire, que les scientifiques se sont rendus compte de leur amélioration sans pour autant chercher à les étudier à la base. Il faut donc être prudent quant à leurs interprétations. Finalement, selon les auteurs, la pratique régulière d'une activité physique d'intensité modérée montre un effet positif à long terme sur la forme physique, la douleur, l'impact de la maladie et la qualité de vie des femmes atteintes de fibromyalgie.

L'exercice physique engendre des effets métaboliques qui sont bénéfiques pour la santé. © dusanpektovic, Fotolia

L'exercice : forcément plus efficace qu'un placebo 

Désormais, on connait bien les vertus de l'exercice au sein de la pratique clinique. Il peut même être prescrit sur ordonnance pour certaines affections de longues durées depuis 2017 en France. Avec tous les effets métaboliques que l'exercice physique entraîne, il est très probable qu'il confère un effet propre, en plus des effets contextuels à tous types de patients. Quelle que soit la pathologie dont vous êtes atteint, discutez avec votre équipe médicale de l'activité physique adaptée qui pourrait vous convenir. À fréquence et intensité adaptées, cela ne peut vous faire que du bien. 

  • L'exercice (surtout aérobie) semble utile pour la gestion des symptômes de la fibromyalgie.
  • L'exercice fonctionnel montre une amélioration durable dans une récente étude. 
  • Même si l’effet de l’exercice est difficilement comparable à un exercice « placebo », son effet reste globalement bénéfique pour la santé
Cela vous intéressera aussi
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !