Utiliser le hand spinner pour réaliser des analyses de sang à bas coût ? L’idée étrange d’une équipe de chercheurs taïwanais. © komokvm, Fotolia

Santé

Science décalée : des fidget spinners pour les tests sanguins

ActualitéClassé sous :médecine , analyse de sang , test sanguin

Des chercheurs taïwanais ont eu l'idée d'utiliser la force centrifuge de la toupie à main pour séparer le plasma des cellules sanguines. Une méthode rapide et low cost qui pourrait rendre bien des services dans les pays peu développés, estime cette joyeuse équipe.

Peu de personnes le savent, mais le fidget spinner, cette petite toupie à main à trois branches, est à l'origine une invention médicale. C'est l'Américaine Catherine Hettinger, dont la fille Sara souffrait d'une déficience musculaire, qui aurait imaginé ce jouet. On connaît la suite : des dizaines de millions de toupies vendues à travers le monde et des compétitions folles sur Internet.

Séparer les composants sanguins par force centrifuge

Des scientifiques de l'université de Taïwan viennent de lui trouver une nouvelle utilité dans le domaine de la santé : réaliser des tests sanguins en quelques minutes ! Les analyses sanguines nécessitent en effet de séparer préalablement le plasma, la partie liquide du sang, des cellules sanguines elles-mêmes. Le plasma contient plus d'une centaine de protéines, hormones et immunoglobulines et véhicule les bactéries et virus circulant dans l'organisme. C'est dans cette phase liquide que l'on va donc pouvoir détecter les éventuelles maladies. Dans les laboratoires, on utilise des centrifugeuses qui tournent à très grande vitesse pour faire précipiter les globules rouges et les globules blancs dans le tube. Un équipement pas toujours à portée de main, surtout dans les pays où l'électricité est rare.

Lors d’une expérience, des scientifiques ont réussi à séparer le plasma des cellules sanguines grâce à la force centrifuge du fidget spinner. © ACS

Quatre minutes top chrono

Chien-Fu Chen et ses collègues se sont demandé s'il était possible d'utiliser un fidget spinner pour effectuer cette tâche. Ils ont placé des échantillons sanguins dans trois minitubes en verre qu'ils ont refermés et scotchés sur chacune des branches de la toupie. Ils ont fait tourner le jouet en appuyant au centre à trois à cinq reprises, soit quatre à sept minutes en tout. Résultat : 30 % du plasma sanguin a pu être extrait avec une pureté de 99 %. Les chercheurs ont vérifié la validité de leur méthode en testant la présence du virus HIV-1 dans un échantillon avec succès. « Notre expérience démontre la fiabilité du fidget spinner pour des tests sanguins avec un coût très bas, adaptés aux régions à ressource limitée », se félicitent les chercheurs.

Le fidget spinner est décidément un gadget très apprécié du milieu médical. Certains spécialistes l'ont ainsi recommandé pour les enfants autistes ou souffrant de trouble de l'attention, ou encore pour traiter l'anxiété.

  • Le fidget spinner, une toupie à main, permet de séparer le plasma sanguin par force centrifuge.
  • Des chercheurs ont ainsi pu détecter le virus VIH grâce à cette méthode.
  • La toupie a déjà été recommandée pour d’autres applications médicales.
Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi