Comment faire respecter la distance de sécurité réglementaire ? Les idées les plus insolites. © fatmawati, Adobe Stock
Santé

Science décalée : Top 8 des mesures de distanciation sociale les plus loufoques

ActualitéClassé sous :Coronavirus , distanciation sociale , mesure de distanciation

Comment respecter les un à deux mètres de distance réglementaire pour limiter l'épidémie de coronavirus quand on est à la plage, au restaurant ou à l'école ? Certaines municipalités ou établissements ont inventé des moyens pour le moins surprenants afin faire respecter la distanciation sociale.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] « Les super-propagateurs », qui sont-ils et comment influencent-ils la diffusion du coronavirus ?  Le coronavirus continue de se propager et l'apparition successive de clusters localisés fait craindre un retour du virus à une plus grande échelle... Les "super-contaminateurs" sont-ils à l'origine de cette pandémie ? 

À l'école, au restaurant, dans les parcs ou dans les entreprises : partout la règle est la même, la fameuse distanciation sociale qui varie de 1 à 2 mètres selon les pays. Des contraintes qui virent parfois au casse-tête mais qui donnent aussi lieu à des concepts plutôt créatifs.

La pelouse tondue en bandes

À Birmingham, en Angleterre, les parcs et espaces verts ont rouvert le 13 mai. Les habitants sont autorisés à se promener, à pique-niquer ou à faire bronzette pourvu qu'ils respectent une distance de 2 mètres entre eux. Pour les y aider, l'herbe a été tondue en bandes de 2 mètres à l'intérieur de laquelle les personnes doivent rester. « Il n'est pas possible de mettre des panneaux d'information dans nos 591 espaces publics, explique John O'Shea, le responsable des jardins. Cette mesure est donc un moyen aisé de promouvoir la distanciation sociale ».

Des mini-serres pour dîner

À Amsterdam, aux Pays-Bas, les clients du Mediamatic dînent dans des abris transparents appelées Serres Séparées (en Français). Chaque couple ou famille profite de la terrasse au bord de l'eau tout en étant bien séparée des autres. « Nous voulons que les gens se sentent toujours en sécurité pour manger ensemble et partager un repas », explique Giulia Soldati, le chef de cuisine, alors que les bars et restaurants rouvrent le 1er juin. D'autres restaurants ont, quant à eux, installé des vitres en Plexiglas entre leurs tables.

Les Serres Séparées pour un dîner en toute sécurité. © Willem Velthoven, Mediamatic Amsterdam

Des chapeaux d’un mètre de large dans les écoles

En plus des masques et du lavage de mains, les écoliers chinois de Yangzheng, dans la province de  Zhejiang, à l'ouest du pays, doivent porter un chapeau avec des bras de 1 mètre de long afin de respecter la distance réglementaire entre les élèves. La plupart des chapeaux sont confectionnés en carton mais certains ont fait preuve d'imagination et opté pour des ballons gonflables, plus légers. Les élèves ont par ailleurs interdiction de toucher leurs camarades et se voient prendre leur température à l'entrée de la classe. En Allemagne, un bar a également imposé ce chapeau à tous ses clients.

La plage morcelée en petits blocs de sable

Un petit carré de sable de 3 mètres de large délimité par des poteaux en bois et des cordes : voici à quoi pourrait ressembler les plages cet été. À Sanxenxo, une station balnéaire de la province espagnole de Pontevedra (Galice), la plage sera ainsi divisée en 780 blocs de trois mètres sur trois, chaque zone étant séparée par un couloir de 1,5 mètre. Selon la municipalité, cette disposition permet d'occuper 50 à 75 % de la plage tout en préservant la sécurité des estivants. En France, la plage de la Grande-Motte, dans l'Hérault, a adopté un dispositif similaire avec des emplacements de 2, 4 ou 6 places disponibles uniquement sur réservation.

Le parc urbain en spirale

Déambuller dans un parc en ayant l'assurance de ne croiser personne : c'est le concept du « Parc de la distance », conçu par le studio autrichien Precht. Dans ce jardin urbain en forme de spirale, chaque visiteur entre dans une ligne séparée des autres par des haies et des arbres et ressort au bout de 600 mètres, soit 20 minutes de balade environ. Prévu pour 2020 à Vienne, ce type de parc confiné est promis à un grand avenir même après la pandémie, selon son concepteur Chris Precht. Les gens ont pris goût à la tranquillité et ont « envie d'échapper au bruit et à l'agitation de la ville », assure-t-il.

Le parc de la distance. © Studio Precht

Des mannequins et des pandas aux tables des restaurants

Manger dans un restaurant à moitié vide, non merci. Pour mettre un peu d'ambiance tout en respectant la distanciation sociale, le restaurant étoilé au Michelin The Inn at Little Washington, en Virginie (États-Unis) occupe une table sur deux avec des mannequins habillés en tenue d'époque. En Thaïlande, un restaurant a rempli ses places vides avec des peluches de panda géant.

Des carrés dessinés sur la place

À Vicchio, une commune près de Florence, en Italie, la Piazza Giotto a été divisée en petits carrés séparés chacun de 1,8 mètre, la distance de sécurité règlementaire en Italie. Une installation temporaire destinée à faire prendre conscience de la distanciation sociale nécessaire, selon les fondateurs du Caret Studio, à l'origine du projet. Dans la même idée, à New York, des cercles de 2,5 mètres de diamètre ont été tracés sur les pelouses au Domino Park, à Brooklyn, afin que les gens ne s'entassent pas les uns sur les autres.

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

A post shared by Arte con STRESS (@tutor_in_stress) on

Un restaurant avec un seul couvert

Manger seul en plein milieu d'un champ, avec des plats délivrés dans un panier par un câble : c'est l'idée d'un couple de restaurateurs suédois pour permettre aux clients de manger en toute sécurité. La Table pour un, qui a ouvert le 10 mai à Ransäter, au sud-ouest de la Suède, « est ainsi le seul restaurant au monde entièrement sécurisé contre le Covid-19», assure Linda Karlsson. Le restaurant n'assure qu'un couvert par jour, avec un menu unique composé de trois plats et le prix est laissé au choix du client. Pas sûr que le concept soit parfaitement rentable.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !