Planète

Les tsunamis

Dossier - Les risques géologiques
DossierClassé sous :géologie , tsunami , Volcan

-

Les risques géologiques majeurs sont de deux types : les risques naturels directement liés à l’activité de notre planète et les risques liés aux activités humaines. Dans ce dossier vous pourrez découvrir tous les types de risques géologiques : tsunamis, volcans, glissements de terrain, séismes...

  
DossiersLes risques géologiques
 

Les tsunamis sont des vagues sur la mer (raz de marée), déclanchées par une cause tellurique (séisme, volcan, glissement de terrain), sur une île ou près des côtes. De faible amplitude (1 m de haut), elles se propagent à grande vitesse (700 km/h).

Les tsunamis peuvent être les conséquences d'un tremblement de terre. © EpicStockMedia, Fotolia
Les volcans insulaires ou côtiers, tels le Tavurvur en Papouasie-Nouvelle-Guinée, peuvent provoquer des tsunamis. © J.-M. Bardintzeff

À proximité des côtes, elles ralentissent brusquement (moins de 100 km/h) mais augmentent de taille pour atteindre plusieurs mètres de hauteur (jusqu'à 30 mètres). Elles déferlent en dévastant tout sur leur passage. Un tsunami peut traverser un océan et faire des dégâts à plusieurs milliers de kilomètres de son lieu d'origine.

L’éruption conjointe du Tavurvur et du Vulcan (en arrière-plan) en Papouasie-Nouvelle-Guinée le 19 septembre 1994 a provoqué un tsunami qui a dévasté la baie de Rabaul. © J.-M. Bardintzeff

Les deux tsunamis les plus dramatiques de l'histoire ont frappé l'Indonésie. Le 27 août 1883, le volcan Krakatoa dans le détroit de la Sonde, a provoqué un tsunami qui a déferlé sur les côtes de Java et de Sumatra distantes de 40 km, noyant 36.000 personnes. Le 26 décembre 2004, un séisme près de Bandah Ace à Sumatra, a été responsable d'un tsunami qui a balayé l'océan Indien. On a déploré 220.000 victimes, dues pour moitié au séisme et pour moitié au tsunami.

Le tsunami du 26 décembre 2004, qui a pris naissance à Sumatra en Indonésie, s’est propagé à travers tout l’océan Indien en une dizaine d’heures (les heures écoulées depuis le début du tsunami sont indiquées). © dessin J.L. Bernard, in Bardintzeff, 2010
La vague du tsunami du 26 décembre 2004 a balayé les côtes de Sumatra. © P. Wassmer
Le tsunami du 26 décembre 2004 à Sumatra, Indonésie : les débris laissés par les vagues lors de leur retrait sont considérables comme à Meulaboh dans un secteur détruit. © P. Wassmer
Le tsunami du 26 décembre 2004 à Sumatra - Indonésie : la mer en avançant puis en se retirant a déposé des bateaux un peu partout dans la zone dévastée, parfois à plus de deux kilomètres à l'intérieur des terres ! © P. Wassmer
Sur les plages du Japon (ici Yawatano sur la péninsule d’Izu), des panneaux indicateurs préviennent des dangers de tsunamis, qu’ils soient d’origine sismique ou volcanique. © J.-M. Bardintzeff