Planète

Petite histoire du blé

Dossier - Beauce : grenier à blé de la France
DossierClassé sous :géographie , blé , céréales

-

La Beauce est une région naturelle française agricole très fertile qui couvre six cent mille hectares. Située au sud-ouest de Paris, c'est une vaste plaine, consacrée à la grande culture, présentée comme le grenier à blé de la France

  
DossiersBeauce : grenier à blé de la France
 

La Mésopotamie et le Croissant fertile

Le blé et l'orge sauvages qui poussent spontanément dans le Kurdistan voisin permirent à de petits groupes d'hommes de se sédentariser. Le blé semble avoir été consommé cru puis grillé puis cuit sous forme de bouillie puis de galettes sèches à partir des grains broyés entre deux pierres.

Tablette issue des archives administratives du temple de Ba'u à Lagash, listant les salaires des différents personnels, époque d'Uruinimgina. © Marie-Lan Nguyen, Wikimedia commons, DP

La culture du blé est plus facile que celle du riz: elle ne demande pas d'aménagement du champ ni trop d'entretien. Après la récolte, le blé ne demande pas d'opération spéciale comme le décorticage du riz.

Clay cone Urukagina -Tablette mentionnant le creusement d'un canal d'irrigation © Louvre

Chez les Romains, Cérès, fille de Saturne, apprit aux hommes à cultiver la terre, semer, récolter le blé, et en faire du pain, ce qui en a fait la déesse de l'agriculture. La culture du blé s'est imposée en raison de cette facilité de culture.

Ceres

Au Moyen Age les instruments aratoires simples ont été remplacés par du matériel plus perfectionné.

-- La charrue, tirée par l'homme, puis par les animaux, ameublissait la terre avant le semis fait à la main

Enluminure montrant un faucheur

-- La faucille est remplacée par la faux à la fin du Moyen Âge ;
-- Au Moyen Âge, les fermiers utilisaient la charrue à roue et le cheval.

Plus tard, seconde moitié du XIXe siècle, le semoir mécanique et la moissonneuse-batteuse ont été mis au point dans les régions à blé d'Europe et d'Amérique du Nord. Au XXe siècle, les progrès de la technologie permirent d'augmenter la production céréalière.

La culture du blé est longtemps restée confinée au bassin méditerranéen et à l'Europe. Puis le Red Turkey est arrivé aux USA, en 1873, avec les Russes anabaptistes et on obtint des rendements record.

Champs de blé © Van Gogh

Le blé est, au début du XXIe siècle, une des céréales les plus rentables à l'intérieur du système des prix européens. L'Europe importait plus d'une dizaine de millions de tonnes de blé au moment de la guerre. Depuis, elle est devenue exportatrice. L'excédent final européen atteignait près de 17 millions de tonnes en 1990.

Cliquez sur la carte pour l'agrandir