C’est principalement à l’occasion des fêtes de fin d’année que les Français consomment du champagne. Et lorsque la bouteille n’est pas vidée dans la soirée, chacun y va de ses recommandations pour conserver au mieux le précieux breuvage. Alors, la méthode de la petite cuillère est-elle efficace ?

Cela vous intéressera aussi

Le champagne et ses bulles ont fait tourner plus d'une tête. Pourtant, comme c'est le cas dans la plupart des boissons gazeuses, les bulles en question ne sont autres que de vulgaires bulles de dioxyde de carbonedioxyde de carbone (CO2). Elles sont les coproduits de la réaction de fermentationfermentation alcoolique qui transforme le sucresucre en alcoolalcool sous l'action de levureslevures. Et comme cette réaction se produit au cœur des bouteilles fermées, le CO2 ne peut pas s'échapper.

Le gazgaz qui s'accumule entre le liquideliquide et le bouchon participera à faire sauter ce dernier à l'ouverture. Le reste du gaz est piégé dans le champagne et nous procurera cette sensation si particulière lorsque nous dégusterons notre verre. Malheureusement, une fois la bouteille ouverte, plus rien n'empêche le CO2 de s'échapper. Et au fil des heures, le champagne perd de son attrait.

Pour éviter de boire un champagne éventé au lendemain de la fête, optez pour un bouchon hermétique. © annca, Pixabay, CC0 Creative Commons
Pour éviter de boire un champagne éventé au lendemain de la fête, optez pour un bouchon hermétique. © annca, Pixabay, CC0 Creative Commons

Rien de tel qu’un bouchon hermétique

Pour retenir les bulles, certains avancent pourtant qu'il suffit de glisser une petite cuillère dans le goulot et de placer la bouteille au frais. Il aura fallu attendre 1995 et une étude menée par des scientifiques du Centre interprofessionnel des vins de Champagne pour en avoir le cœur net. L'étude pourtant semble d'une simplicité presque enfantine. Douze bouteilles ont été partiellement vidées : trois ont ensuite été laissées ouvertes, une cuillère a été placée dans trois autres, trois autres ont été fermées à l'aide d'un bouchon hermétique et les trois dernières avec une capsule.

Résultat : la perte de poids -- lorsque les bulles s'échappent du Champagne, le liquide s'allègeallège -- jusqu'à 72 heures après le début de l'opération est sensiblement la même, avec ou sans cuillère. Ce résultat a également pu être confirmé par un test -- plus subjectif certes -- de dégustation. Conclusion : la seule façon de conserver l'effervescence d'un Champagne reste de fermer sa bouteille avec un bouchon hermétique.