Planète

Les insectes friands de grains : des charançons aux sylvains

Dossier - Les ravageurs, menace pour nos céréales
DossierClassé sous :botanique , médecine , céréales

-

Des champignons aux rats en passant par les bactéries, ou encore les oiseaux : beaucoup de ravageurs en veulent aux céréales cultivées par l’Homme ! Ce dossier vous propose un tour d’horizon de ces amateurs de grains, et des menaces qu’ils représentent pour nous.

  
DossiersLes ravageurs, menace pour nos céréales
 

Parmi les menaces pour les céréales et les grains, les insectes, en plus de les consommer, sont aussi source de salissures, de contaminations, et vecteurs de germes. La plupart d'entre eux appartiennent à deux ordres : les coléoptères et les lépidoptères

Charançon sitophilus oryzae. © Olaf Leillinger CC BY-SA 2.5

Les charançons 

Le charançon du blé (Sitophilus granarius) est une espèce de Curculionidae. Le charançon du riz (Sitophilus oryzae) est de la même famille.

Sitophilus granarius, aussi appelé charançon du blé. © Sarefo, cc by sa 3.0

Les femelles pondent leurs œufs à l'intérieur des grains, les larves de charançons se développent dans le grain à des températures comprises entre 30 et 32 °C, et il y a une nouvelle génération en 24 à 26 jours. En dessous de 12 °C, ils ne peuvent plus se reproduire. Un séjour de trois mois à 5 °C entraîne la mort de toutes les formes, ce qui est donc une protection efficace.

Charançon du riz, Sitophilus oryzae. Conserver les grains plusieurs mois à moins de 5 °C est une protection efficace contre ces ravageurs. © Olaf Leillinger, GNU 1.2

Les Tribolium

Les insectes du genre Trilobium sont des coléoptères appelés ténébrions. Ils se nourrissent de grains cassés de 32,5 à 36 °C, et la durée de leur cycle est de 18 à 25 jours. Ce prédateur est prolifique, avec 400 à 600 œufs par femelle.

Exemple de ténébrion, appartenant à l’espèce Tribolium castaneum. © USDA, DP

Les sylvains (Oryzaephilus surinamensis)

Faisant aussi partie des coléoptères, les sylvains se nourrissent de grains cassés et vivent entre 30 et 33 °C avec une génération en 20 jours. Ils ne peuvent se reproduire en dessous de 21 °C.

Oryzaephilus surinamensis, ou sylvain, est un coléoptère qui mesure entre 2,4 et 3 mm. © Sarefo, GNU 1.2