Planète

Les champignons et les arbres de la forêt : la mycorhize

Dossier - Notre guide des champignons
DossierClassé sous :botanique , champignon , Cueillette

Ce dossier propose un tour d'horizon des champignons, pour connaître les champignons toxiques, les champignons comestibles, découvrir les plus étranges et s'adonner à la cueillette en toute sécurité.

  
DossiersNotre guide des champignons
 

Les champignons sont à la fois amis et ennemis des arbres. Certains engendrent des maladies qui déciment les forêts, d'autres participent à la symbiose végétale.

La maladie du balai de sorcière est le nom de différentes maladies s'attaquant à différents types de végétaux. © MPF, CC by-sa 3.0

Ces champignons qui menacent les arbres

Certains champignons participent au développement des maladies qui présentent, avec les incendies, les principales menaces pour la forêt. Par l'uniformité de la forêt des Landes, par exemple, ces épidémies se propagent et se développent rapidement.

Le pin maritime, très sensible aux maladies cryptogamiques, développe des symptômes, comme les « balais de sorcière » positionnés sur les branches. Ces derniers sont le résultat d'un champignon qui crée un développement anarchique des cellules. Il existe bien d'autres maladies cryptogamiques chez les arbres.

Le Pinus pinaster aussi appelé Pin des Landes est sensible aux champignons. © Jean-Pol Grandmont, CC 3.0
Le balai de sorcière, symptôme d'un champignon responsable de maladies cryptogamiques. © Abrahami, CC 2.5

Mycorhize : la symbiose arbres-champignons conditionne les forêts

Sans arbres, pas de bolets mais sans champignons, pas d'arbres non plus. Ces symbioses sont vitales pour la forêt, qu'elles soient de simples symbioses ou des mycorhizes très élaborées, peu importe. Ainsi, dans la nature, les racines de 95 % des plantes sont associées à des champignons pour former un organe symbiotique mixte, la mycorhize.

La mycorhize, un organe symbiotique mixte. © Grogg, CC 1.0