Planète

Le crucibule lisse, un champignon « nid »

Dossier - Notre guide des champignons
DossierClassé sous :botanique , champignon , Cueillette

Ce dossier propose un tour d'horizon des champignons, pour connaître les champignons toxiques, les champignons comestibles, découvrir les plus étranges et s'adonner à la cueillette en toute sécurité.

  
DossiersNotre guide des champignons
 

Le crucibule lisse, de son nom latin Crucibulum laeve, est un champignon bien étrange, qui ne se mange pas à cause de sa dureté (on ne sait pas s'il est toxique).

La toxicité du crucibule lisse reste inconnue.

La toxicité du crucibule lisse (Crucibulum laeve) reste inconnue. © John Navajo, Shutterstock

La toxicité du crucibule lisse (Crucibulum laeve) reste inconnue. © John Navajo, Shutterstock
  • Classe : Homobasidiomycètes
  • Ordre : Nidulariales
  • Famille : Nidulariaceae
  • Genre : Crucibulum

Description du crucibule lisse

Globuleux jeune, il devient cylindrique et s'évase en coupe, sessile, dure, de cinq millimètres de haut et de large, jaune et veloutée ; l'extérieur est feutré, crème, et l'intérieur de la coupe lisse et brun clair. Les péridioles, au nombre de deux à une dizaine, mesurent entre un et deux millimètres et ont la forme de petits disques blancs reliés au champignon par un filament nommé funicule.

Le mécanisme d'éjection des péridioles dépend des gouttes de pluie qui tombent dans la coupe, transfèrent leur énergie au fond et projettent ainsi les « œufs » à l'extérieur. Saprophyte, on le trouve sur des débris boisés aussi bien de feuillus que de conifères.