Cela vous intéressera aussi

Paiche (Schinz 1822) - Arapaima gigas 

  • Ordre : Osteoglossiformes
  • Sous-ordre : Osteoglossidei
  • Famille : Osteoglossidae
  • Sous-famille : Heterotidinae
  • Genre : Arapaima
  • Taille : 2,00 à 3,00 m
  • Poids : 250 à 300 kg
  • Longévité : 10 à 15 ans

Statut de conservation UICNUICN : non évalué

Description du paiche

Semblant directement issu des temps préhistoriques, le paiche ou arapaima est l'un des plus grands poissonspoissons d'eau douceeau douce avec la raie géante et le poisson chat géant du Mékong. Son corps gris est très allongé et s'effile vers la queue où il adopte une teinte orangée. Les nageoires dorsales et anales sont placées à l'arrière du corps, semblant ne faire qu'un avec la caudale. La bouche est énorme et garnie de petites dents. Lorsque le poisson remonte à la surface pour gober une proie, elle s'ouvre largement en créant un petit tourbillontourbillon. Sa langue est munie de dents minuscules.

Arapaima. © T.Voekler, CCA-SA 3.0 Unported license

Arapaima. © T.Voekler, CCA-SA 3.0 Unported license

Habitat du paiche

Le paiche se trouve uniquement dans les fleuves et les grandes rivières du bassinbassin amazonien. Il est en mesure de survivre dans des eaux quasiment dépourvues d'oxygèneoxygène.

Comportement du paiche

Compte tenu de la faible teneur en oxygène des eaux qui l'abritent, l'arapaima revient respirer à la surface et s'aide en cela de sa vessievessie natatoire.

Paiche. © Superbass, GNU FDL Version 1.2

Paiche. © Superbass, GNU FDL Version 1.2

Reproduction du paiche

Le cycle vital du poisson est tributaire des périodes de sécheressesécheresse et d'inondationsinondations saisonnières. Le frai est saisonnier et la ponte a lieu durant les mois de février à avril lorsque le niveau des eaux est bas. Le poisson creuse un nid dans le sablesable et y pond ses œufs. Les alevinsalevins ont alors toute la saisonsaison de crue qui se situe entre les mois de mai et d'août pour se développer. Les jeunes restent en groupes compacts sous la garde attentive des deux parents dont il est difficile de différencier le sexe. Les jeunes qui survivent aux prédateurs atteignent leur maturité sexuelle entre 4 et 5 ans lorsqu'ils mesurent environ 1,70 mètre et pèsent entre 40 et 45 kilos.

Régime alimentaire du paiche

L'arapaima se nourrit surtout de poissons mais ne dédaigne pas les crustacéscrustacés, les oiseaux d'eau, les batraciensbatraciens, les reptilesreptiles, les petits mammifèresmammifères et même les singes.

Menaces sur le paiche

Menacé d'extinctionextinction au Brésil, sa pêchepêche commerciale a été interdite. Elle n'est autorisée qu'aux populations autochtones dans les régions reculées d'Amazonie. À l'apogéeapogée de la pêche commerciale de ce poisson, entre 1918 et 1924, celle-ci récoltait jusqu'à 7.000 tonnes de poissons par an. La chair du paiche étant appréciée car elle procure de grands steaks sans arêtes, cet engouement a conduit au développement d'élevages situés le long des rivières. Abondants il y a encore un siècle, les grands spécimens de 3 ou 4 mètres sont devenus exceptionnels.  Il a été introduit en Thaïlande et en Malaisie où il est très prisé par les pêcheurs de tous poils avides de trophées.

Groupe d'arapaimas en aquarium. © George Cernilevsky, domaine public

Groupe d'arapaimas en aquarium. © George Cernilevsky, domaine public

Le saviez-vous ?

Il est impossible de différencier le mâle de la femelle. Aussi les éleveurs ont-ils mis au point une méthode infaillible pour optimiser la reproduction en captivité : un prélèvement sanguin. La détermination est basée sur le taux d'œstradiol, une hormonehormone dont la concentration est plus élevée chez la femelle. Un autre moyen consiste à doser la vitellogénine qui est une protéineprotéine synthétisée par le foiefoie des femelles.