Cela vous intéressera aussi

Marabout argala (Gmelin 1789) - Leptoptilos dubius

  • Ordre : Ciconiiformes
  • Famille : Ciconiidae
  • Genre : Leptoptilos
  • Taille : 1,45 à 1,50 m (envergure 2,20 à 2,50 m - longueur du becbec 0,30 m)
  • Poids : 5 à 9 kg
  • Longévité : 25 à 30 ans

Statut de conservation UICNUICN : EN En danger

Description du marabout argala

Le marabout argala est un échassier de grande taille et lourd. Le plumage de son dosdos et de ses ailes est noir, tandis que la poitrine, le ventre et le dessous de la queue sont d'un blanc sale. La tête et le cou orné d'une poche gulaire plus ou moins développée et d'une collerette, sont rosés et déplumés comme chez le vautour. Le bec massif, long et pointu est jaune, alors que les pattes sont grisées.

Portrait d'un marabout argala. © Yathin, GNU FDL Version 1.2

Portrait d'un marabout argala. © Yathin, GNU FDL Version 1.2

Habitat du marabout argala

La répartition géographique du marabout argala était beaucoup répandue par le passé. De nos jours, on ne le trouve plus que dans le nord de l'Inde, au Pakistan, au Népal et au Bengladesh. Des populations ont été observées dans l'état d'Assam en Inde et au Cambodge. Il migre vers le Vietnam, la Thaïlande et le Myanmar pour se reproduire. Il niche dans les zones humideszones humides cernées de grands arbresarbres.

Comportement du marabout argala

Le marabout argala se reproduit à la saisonsaison sèche après avoir migré dans des régions plus propices. Son vol est puissant et lourd. Lorsqu'il s'élève dans les airsairs en utilisant les courants thermiques, il rentre son cou entre les épaules comme le héron. C'est un oiseau généralement silencieux que l'on n'entend qu'en période de nidification, lorsqu'il claque du bec et qu'il pousse des cris rauques. Il repère les charognes du ciel lorsqu'il se laisse porter par les courants ascensionnels, et recherche sa nourriture au sol, en arpentant les zones humides qui constituent son habitat de préférence. 

Marabouts argala sur une décharge. © Flickr, Yathin, CC by-NC-ND 2.0

Marabouts argala sur une décharge. © Flickr, Yathin, CC by-NC-ND 2.0 

Reproduction du marabout argala

Le marabout argala construit son nid à la cime des grands arbres, dans lequel la femelle dépose trois ou quatre œufs blancs et ovales, que les deux parents couvent à tour de rôle. La période d'incubation dure un peu plus d'1 mois. Les poussins sont nourris au nid pendant 5 mois avant qu'ils ne prennent leur indépendance. Pendant cette période, les parents peuvent déployer les ailes au-dessus de leur tête pour les protéger du soleilsoleil, ou enduire leurs pattes de déjections pour les refroidir lorsque la température s'élève. Les jeunes atteignent leur maturité sexuelle vers la quatrième année.

Marabout argala sur son nid. © Pandiyan, Flickr CC by-NC 2.0

Marabout argala sur son nid. © Pandiyan, Flickr CC by-NC 2.0

Régime alimentaire du marabout argala

Le marabout argala se nourrit d'insectesinsectes et d'amphibiensamphibiens, il ne dédaigne pas pour autant les reptilesreptiles, les oisillons et les petits mammifèresmammifères. Mais il est avant tout charognard et fréquente les décharges d'ordures comme le pratiquent les mouettes et les goélands sous nos latitudeslatitudes. Au XIXe siècle, il se nourrissait de restes humains partiellement calcinés le long des grands fleuves indiens. À l'époque victorienne toujours, il était commun dans la ville de Calcutta à la saison des pluies, où il contribuait à l'élimination des déchetsdéchets.

Menaces sur le marabout argala

Les populations de marabouts argala sont menacées par la destruction de leurs habitats et de leurs zones de nidification, la déforestationdéforestation, le drainagedrainage et la surexploitation des milieux humides et la pollution. Dans certains pays, l'utilisation de produits toxiques destinés à pêcher les poissonspoissons, ont contribué à empoisonner de vastes effectifs. De ce fait, l'oiseauoiseau se trouve en danger d'extinctionextinction.  

Ci-dessous, quelques parcs et réserves où l'on peut observer le marabout argala dans son milieu naturel.

Inde

  • Parc national de kaziranga (Assam) ;
  • Parc national de Manas (Assam).

Thaïlande

  • Réserve de biosphère de Prek Toal (lac Tonle Sap).

Cambodge

  • Réserve naturelle de Lumphat.