Dilophosaurus était l'un des premiers grands dinosaures carnassiers d'Amérique du Nord. © Daniel, Adobe Stock
Planète

Dilophosaure : qu'est-ce que c'est ?

DéfinitionClassé sous :paléontologie , dinosaure , Fossile

L'image du dilophosaure chez le grand public est intimement liée à celle du petit dinosaure à collerette de Jurassic Park. Cette image est pourtant bien loin de l'apparence qu'avait en réalité ce prédateur.

Le dilophosaure est un dinosaure au nom connu mais ses caractéristiques le sont souvent moins. Le dilophosaure a souvent en tout cas l'image du dinosaure à collerette qui crache du venin avant de tuer un informaticien imprudent. Son nom de genre est Dilophosaurus, qui vient du grec et signifie « lézard à deux crêtes ». Il fait partie des dinosaures saurischiens dont le pubis est orienté vers l'avant, contrairement aux dinosaures ornithischiens. Il est également classé parmi les théropodes qui comptent les dinosaures carnassiers et sont à l'origine des oiseaux actuels. Dilophosaurus a vécu au Jurassique et était, en Amérique du Nord, l'un des plus grands prédateurs de la région.

Il était bien plus grand qu'un être humain car il pouvait mesurer jusqu'à six mètres de long, ce qui correspond à la moitié de la taille d'un Tyrannosaurus rex. Il pesait près de 750 kilos et pouvait donc aisément s'attaquer à de petits sauropodes du Jurassique. Il possédait par ailleurs de robustes mâchoires attachées à des muscles puissants.

Dilophosaurus pouvait mesurer jusqu'à six mètres de long. © Texas Vertebrate Paleontology Collections

Une crête distinctive

L'une de ses caractéristiques distinctives est la présence d'une double crête osseuse sur le crâne, répartie entre les narines et l'arrière des orbites. Celle-ci était probablement très colorée et pouvait sans doute servir à attirer l'attention de partenaires sexuels ou à intimider des rivaux ou des prédateurs.

Cette crête était probablement très colorée et pouvait sans doute servir à attirer l'attention de partenaires sexuels

Cette crête comportait par ailleurs des espaces et une hypothèse propose que ces derniers étaient peut-être reliés à des sacs aériens que les spécimens pouvaient gonfler, comme le font par exemple les frégates.

D'autres os présentaient également des poches d'air et allégeaient donc le squelette, ce qui a par exemple permis à Dilophosaurus de devenir l'un des premiers grands dinosaures carnassiers d'Amérique du Nord.

Cela vous intéressera aussi

[EN VIDÉO] Comment l'astéroïde tueur de dinosaures a créé la forêt amazonienne  La flore a été complètement bouleversée par l'impact de l'astéroïde y a 66 millions d'années, et les plantes à fleur ont pu proliférer. 

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour. Toutes nos lettres d’information

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !