Planète

L'extrême en vidéo : le dernier repas d'un requin mako en détail

ActualitéClassé sous :zoologie , requin , requin mako

Le dernier festin de la plus grosse femelle requin mako (Isurus oxyrinchus) jamais pêchée est passé au crible par la NOAA. L'étude du contenu stomacal des rois des mers permet aux scientifiques de mieux comprendre le fonctionnement de la chaîne alimentaire. La biologiste Antonnella Preti explique son travail en vidéo.

Le dernier repas d'un requin mako géant  Antonella Preti, biologiste de la NOAA, est spécialisée dans l'étude des contenus stomacaux des requins. Dans cette vidéo, elle étudie la panse d'un requin mako et explique l'intérêt de ses recherches. © usnoaafisheriesgov, NOAA, YouTube 

La semaine dernière était consacrée aux requins. Durant sept jours, les chaînes de télévision ont mis à l'honneur les grands prédateurs des océans, l'occasion de découvrir ces épatants poissons le plus souvent effrayants. Dans ce contexte, la chronique L'extrême en vidéo s'intéresse au requin mako, ou plutôt à l'estomac du plus gros Isurus oxyrinchus jamais pêché ! Voici en vidéo la description de son dernier repas.

La vidéo décryptée : dernier festin pour la femelle mako

Le 3 juin 2013, une femelle mako (Isurus oxyrinchus) a été attrapée de façon légale dans le Pacifique, au large de Los Angeles. L'homme qui l'a pêchée a fait don des organes du poisson à la science. L'estomac de l'animal a ainsi fini entre les mains d'Antonnella Preti, une biologiste de la NOAA. Spécialisée dans l'étude du contenu stomacal des poissons en tous genres et particulièrement des requins, elle affirme n'avoir jamais eu un requin mako aussi gros à analyser. La femelle mesurait presque 4 m de long et pesait 590 kg, mensurations largement au-dessus de la moyenne chez les makos.

Ce requin, de la famille des lamnidés qui inclut le grand requin blanc, est réputé pour manger tout ce qui lui passe sous les yeux. Il se nourrit d'oiseaux marins, de pieuvres, de divers poissons ou encore... de requins. D'après l'autopsie, il est aussi capable d'avaler tout rond un lion de mer ! À titre indicatif, un lion de mer adulte des eaux californiennes peut facilement peser 100 kg. Sacré festin donc pour le mako qui, d'après l'analyse du contenu stomacal, n'aurait rien mangé d'autre le dernier jour de son existence.

La mâchoire du requin mako se distingue des autres espèces de la famille des lamnidés : ses dents sont très pointues et effilées. Les mâchoires des requins sont mobiles, un spécimen peut perdre jusqu'à 30.000 dents dans sa vie. © Didier Descouens, Wikipédia, cc by sa 3.0

L’après-vidéo : dis-moi ce que tu manges, je te dirai qui tu es

Antonella Preti étudie depuis 15 ans les contenus stomacaux des requins. Elle a analysé plus de 2.000 poches gastriques différentes, mais voilà probablement la plus grosse qu'elle ait rencontrée. Découvrir un lion de mer entier dans l'estomac de l'animal a été une surprise d'un grand intérêt. Sur le corps du lion de mer, on peut observer l'empreinte des dents du requin mako (à 2 mn dans le film). Celles-ci sont particulièrement pointues, et se distinguent formellement des dents d'un grand requin blanc, plus en forme de dent de scie.

Pourquoi porter tant d'attention au contenu stomacal des géants de la mer ? Une pièce découverte dans l'estomac détient beaucoup d'informations sur le rythme alimentaire du poisson. Chaque objet découvert dans l'estomac sera nettoyé, désincrusté et examiné en détail. Il en sera de même pour le suc gastrique, véritable mine d'or pour les biologistes. Aussi répugnante qu'elle puisse paraître, cette étude permet aux biologistes de comprendre le fonctionnement de la chaîne alimentaire. Qui mange qui ? Quand et comment les grands poissons se nourrissent-ils ? Des réponses essentielles à la compréhension de l'écologie, de la biologie de ces requins et des interactions entre les espèces

Pour envisager une économie de pêche durable, il est par exemple essentiel de décrypter ces relations proies-prédateurs qui rythment la dynamique de la chaîne alimentaire. La surpêche est une menace majeure pour la faune aquatique. En plus de diminuer les stocks, elle modifie l'équilibre de la chaîne alimentaire. Des études, dont une publiée dans la revue Science en 2011, ont montré que les relations proies-prédateurs sont déjà endommagées. Il existe par exemple un seuil critique en dessous duquel le krill (la proie) est insuffisant et le nombre des oiseaux marins (les prédateurs) diminue sensiblement.

---------------

Publiée toutes les deux semaines sur Futura-Sciences, la chronique L’extrême en vidéo décrypte des phénomènes naturels ou des exploits humains à couper le souffle. La nature déchaînée, mystérieuse ou étonnante, et les Hommes qui risquent leur vie pour l'explorer seront les thèmes de ces séquences spectaculaires que nous analyserons avec l'œil du scientifique.

Le requin mako, de couleur bleu nuit, est aussi appelé requin-taupe bleu. Il est considéré comme une espèce vulnérable sur la liste de l'IUCN, et se trouve dans toutes les eaux tropicales et tempérées du monde. © Mark Conlin, Wikipédia, DP