La NOAA a annoncé la semaine dernière que le phénomène El Niño s'était développé dans le Pacifique tropical.
Cela vous intéressera aussi

Le phénomène est pour l'instant faible mais pourrait s'intensifier, de façon modérée, au cours des prochain mois.

Dès avril, des températures de surface supérieures à la normale ont commencé à être observées dans une grande partie du Pacifique équatorial. Début septembre, ces températures atteignaient plus de 0.5 C au dessus de la normale dans une grande partie de la région. Des ventsvents d'est inférieurs à la normale au dessus du pacifique équatorial, et un SouthernSouthern Oscillation Index (SOI) négatif 4 mois d'affilés ont également été observés (le SOI mesure la différence de pressionpression entre DarwinDarwin, Australie, et Tahiti).

Tous ces signes indiquent la présence du phénomène El NiñoEl Niño. Les effets du phénomène se font déjà sentir dans le sud-est asiatique (Indonésie, Malaisie, Philippines) où le temps est plus sec que la normale. Le phénomène expliquerait également en partie pourquoi la saisonsaison a produit moins d'ouragansouragans que prévu. En effet El Niño augmente les vents contraires dans les caraïbes et réduit donc la formation d'ouragan dans l'Atlantique.

Des températures plus douces que la normale dans le nord et l'ouest des Etats-Unis ainsi que dans les régions ouest et centre du Canada et un temps plus humide que la normale dans le golfe du Mexique sont des conséquences probables d'El Niño pour l'hiverhiver 2006-2007.