Planète

El Niño : prévoir le phénomène 2 ans à l'avance ?

ActualitéClassé sous :Terre , El , Niño

Dake Chen et ses collègues de l'université Columbia (NY, USA) ont mis au point un nouveau modèle de prévision du phénomène El Niño. Les anciens modèles permettaient de prévoir le phénomène quelques mois à l'avance. En utilisant les données accumulées sur un siècle et demi, les chercheurs ont réussi à prévoir l'évolution d'El Niño deux ans à l'avance.

Représentation de El Niño qui correspond à l'élévation de la température de la surface de la mer dans l'océan Pacifique tropical ouest. (En rouge sur la carte)

Les phénomènes El Niño et La Niña sont liés à des fluctuations de la température de l'océan pacifique. El Niño correspond à un réchauffement de la température de surface tandis que La Niña est un refroidissement. Bien que la cause du phénomène soit encore méconnue, on pense que cela provient d'un changement dans la circulation des alizés. Les alizés soufflent habituellement vers l'ouest, ce qui pousse les courants marins chauds vers l'Indonésie et permet aux courants froids de remonter vers les côtes sud-américaines. Lors de l'effet El Niño, les alizés sont réduits ou inversés, ce qui réchauffe les côtes de l'Amérique du Sud. "El Niño" signifie "Petit Garçon" en espagnol. Ce nom a été donné en référence au Christ, parce qu' El Niño arrive souvent vers la fin décembre.

Les El Niños causent des pluies anormalement abondantes dans des zones habituellement sèches et de la sécheresse dans des zones d'ordinaire pluvieuses. Certains chercheurs les associent au réchauffement du globe. Ils peuvent provoquer des sécheresses en Australie et des tempêtes en Amérique du sud et sur la côte EST des états-unis.

Le modèle LDEO5 (Lamont-Doherty Earth Observatory, Version 5) prend en compte les variations de la température de surface de l'océan, les vents, ainsi que les données sur les variations du niveau de l'océan obtenues par satellite. Les chercheurs espèrent qu'il permettra d'anticiper les variations climatiques et les désastres reliés au climat. Ce modèle n'est sans doute pas encore parfait, mais il a le mérite de mettre un terme aux croyances qui veulent que les phénomènes climatiques comme El Niño soient totalement imprévisibles.

Abonnez-vous à la lettre d'information La quotidienne : nos dernières actualités du jour.

!

Merci pour votre inscription.
Heureux de vous compter parmi nos lecteurs !

Cela vous intéressera aussi